logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 13h55 sur France 2

capture
– J'allais au collège. Je monte dans un bus. D'un seul coup, j'ai l'impression que je suis comme possédé parce que la personne qui est tout au fond du bus rigole. Une voix vient dans ma tête, je l'ai appelée "l'autre". Cette voix va dire: "Regarde cette fille, elle se moque de toi avec son copain." Je prends peur. Je me mets derrière le conducteur du bus, le plus loin possible d'elle qui était au fond. Au bout de quelques minutes, ce n'est plus juste elle qui parle mais tout le bus.
J'ai l'impression que tout le bus parle et dit des choses à mon égard. C'est vrai aussi, ce que vous disiez tout à l'heure, c'était aussi physique. je n'avais plus l'impression qu'il n'y avait que la voix, j'étais en nage, comme si j'avais fait un footing. Je ne comprenais pas ce qui se passait. Je suis sorti précipitamment du bus alors que ce n'était pas du tout l'arrêt pour le collège, en me disant que ça allait faire cesser ces voix. Au bout d'un certain temps, ça s'est calmé. Ça a été ma 1re entrée dans une bouffée délirante. Le problème, c'est que je vais avoir plusieurs crises comme ça.
capture
– Félix Bollaert : Pendant quel laps Vous dites que ça va monter.
– Florent: Après la 1re crise, je vais faire plus attention à mon sommeil. Je vais revenir à un état "normal". Je vais mettre ça derrière moi. Je ne savais pas ce qu'était, la schizophrénie, à 13 ans. J'avais aussi peur de dire ce qui m'était arrivé.
Comme j'étais redevenu normal, pourquoi en parler? Ça va revenir au bout d'un an, deux ans. Les crises vont être de plus en plus rapprochées mais aussi de plus en plus longues. Ça ne va plus être juste une demi-heure dans un bus, mais un jour, deux jours, une semaine, un mois.
capture