logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 13h55 sur France 2

capture
– La maladie qui se déclarait était vraiment réelle. Comme je n'en avais pas conscience, je pensais que c'était Satan qui était là.
– Félix Bollaert : Pierre, vous avez vu Régine se métamorphoser. J'imagine que le regard de vos proches... Jason a vécu ça au moment de son enfance. Vous, on vous a connue avant, longtemps. Et tout bascule. Vous avez été témoin de ça. Comment vous avez vécu ça?
– Pierre: C'était très compliqué.
Elle a beaucoup de mérite. Elle est très combattante. Elle a une grande force de combat. Ce qu'elle voulait chercher, c'était l'origine de son mal-être. C'est pour ça qu'elle a cherché à travers les couleurs. Elle a vu des géobiologistes, qui ont déterminé que la maison était remplie de failles tectoniques, qu'il y avait des mauvaises ondes dans la maison. C'était pour ça qu'elle était mal. Elle a fait entièrement confiance à ce diagnostic. Des spécialistes sont venus avec des barres de fer, tout un rituel à mettre. Il a fallu que je dise stop.
capture
– Félix Bollaert : C'était obsessionnel.
– Pierre: Petit à petit, ça a recommencé. Quand elle était persuadée d'être possédée par le démon, elle n'arrêtait pas de dire: "Je ne m'appartiens plus, on vole mes richesses, mon énergie." Elle l'attribuait au démon. C'était un combat entre le positif et le négatif, entre Dieu et Satan.
– Félix Bollaert : Elle avait des pierres sur elle tout le temps?
– Pierre: Dans tout ce qu'elle a essayé de mettre en place pour guérir, il y a eu la thérapie des couleurs, des pierres précieuses, qu'elle mettait sur son corps toute la journée pour réduire les ondes négatives. C'était admirable, car elle luttait, mais elle utilisait les mauvais outils...
– Félix Bollaert : Vous n'arriviez pas à lui faire prendre conscience que le problème venait peut-être d'elle?
– Pierre: Voilà.
capture