logo Le moteur de recherche de la télé

Météo 2


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 8h55 sur France 2

– A sa mort, l'Eglise refusera qu'elle ait des obsèques religieuses. En revanche, elle eut des obsèques nationales. K.Knightley, que vous connaissez, nous l'avons rencontrée.
– Charlotte Bouteloup : Bonjour, Keira. Comment vous êtes-vous plongée dans l'univers de Colette?
– Keira Knightley : J'ai lu ses livres. Et bien sûr le scénario. Ensuite, j'ai lu les "Claudine" et "La vagabonde", dont le film est aussi inspiré. Ce qui est génial, en jouant un auteur, c'est qu'on a accès à ses propres mots. Nous avons aussi tous travaillé à partir d'une biographie. Ce que j'aime le plus d'elle, c'est qu'on pense qu'elle faisait les choses sans crainte. Elle avait peur, mais elle a vaincu cette peur. Elle était courageuse dans ses choix. Je pense qu'elle a vécu sa vie sans s'excuser. Elle s'est découverte. Elle a exploré sa sexualité, son identité. Elle a fait, sans honte, ce que beaucoup de gens aujourd'hui ne font pas.
– Charlotte Bouteloup : Elle a embrassé une femme en public, elle a eu des rapports sexuels avant le mariage... Est-ce que, selon vous, on pourrait dire que c'était une héroïne des temps modernes?
– Keira Knightley : Elle est vraiment très inspirante, mais je ne pense pas qu'elle ait été en avance dans son temps. Vous en savez certainement plus que moi sur la Belle Epoque, mais c'est une période très intéressante de l'histoire, où les gens repoussaient les limites. Cela lui a permis de s'émanciper. Oui, je pense qu'elle ne s'adaptait pas à son monde contemporain. Elle a décidé que le monde s'adapterait à elle. Ca, c'est incroyablement inspirant.
– Charlotte Bouteloup : L'histoire se déroule il y a une centaine d'années, mais quelque part, c'est très moderne.
– Keira Knightley : Oui, ça paraît tellement actuel, si moderne. Cela parle parité, sexualité, féminisme... Des choses pour lesquelles on lutte encore aujourd'hui, et pourtant, c'était il y a un siècle. C'est un peu déprimant. Mais d'un autre côté, nous avons le droit de vote et légalement la possibilité de porter des pantalons. Nous avons quand même un peu progressé.
– Keira Knightley : Il n'y a aucun doute que c'est l'une des femmes les plus célèbres du XXe siècle.