logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 1h00 sur W9

– Mon papa m'croit pas Mais ça n'sent qu'Ie tabac froid On s'fait chier au taf On attend les cances-va On s'parle derrière un ordi mais En vrai quand est-ce qu'on s'voit ? Ici, non seulement ça rappe Mais quand y a un gros ceau-mor Ça rapplique N'aie pas peur Des insultes qu'on se lance Aux consonances arabiques On est tous dans le même bateau Même ceux que l'on aime pas trop Car l'amour, le son et la bouffe Sont devenus consommation rapide Les jeunes pensent plus A des stars débiles Qu'à Martin Luther King Se lèventjamais avant midi A part le matin d'un perqui' Pendant qu'ses copains révisaient Le petit Ken devenait écrivain Oui, je pense qu'à m'amuser Mais pour la coke J'ai le nez de Krilin On en a rien à foutre de rien Blackbird L'Entourage Nos corps fonctionnent à l'envers On marche avec des têtes On se sent avec un regard Et on joue avec les nerfs Moi, je parle avec les mains Parfois, j'pense avec ma... Mais je touche avec mes pensées Etj'écris avec le coeur Rien à foutre de rien Je n'en ai vraiment On verra bien (Decrescendo) Tic tac Battement de coeur (Crescendo de pianos)
– Qu'est-ce que j'irais faire Au paradis Quand tu t'endors Qu'ils le donnent à d'autres Le paradis Je n'en voudrais pas Ils disent que pour tenir un couple Faut l'entretenir tous les jours Ces connards N'y connaissent rien en amour Comme si j'devais faire Un effort pour t'écouter Comme si j'avais déjà douté J'aimerais tes défauts Si jamais j'arrivais à en trouver Rien n'a bougé Depuis nos premiers "je t'aime" Ça fait sept ans qu'on sort Ensemble depuis deux semaines (-Paradis)
– Ta peine est ma peine Ma vie est la tienne, ta famille Et la mienne sont la même J'ai abandonné ces chiennes Sur le bord de la route C'est moi qui devrais Avoir des doutes Parce que tu les baises toutes j'comprends pas Pourquoi tu t'inquiètes Quand tu prends du poids Pour moi, c'est ça d'pris Ça fait toujours plus de toi
– Tu s'rais là si j'repartais à zéro A m'rappeler les vraies choses A calmer mes névroses
– J'avais un p'tit diable Sur mon épaule Maintenant, j'ai ta tête Quand tu t'endors près de moi Notre amour est la seule vérité Nos enfants donneront aux nazis L'envie d'avoir Des enfants métissés Main dans la main, vieux et fripés On s'rappellera les soirées Qu'on faisait tous les deux A fumer des clopes, déchirés A danser au milieu du salon Tu taffais dans deux heures Les yeux imbibés d'alcool Déguisée en Chopper Quand tu t'marrais A mes blagues les plus nulles Quand on s'donnait Des surnoms ridicules On dit qu'Ie temps détruit Mais l'temps n'est pas notre ennemi Parce que plus j'te connais Et plus j'me sens béni Assez béni Pour t'emmener à l'église Dire au prêtre : "Oublie L'truc où la mort nous sépare "On va rester dans cette vie"
– On aura plein d'enfants Parce que y'a qu'ça qui compte On dormira empilés Comme des Maximonstres
– J'vais enfin pouvoir me poser La réponse à toutes mes questions S'endort à mes côtés Qu'est-ce que j'irais faire Au paradis Qu'ils le donnent à d'autres Le paradis Je n'en voudrais pas (-Paradis, paradis) (Rythme de rap lent, violons) (Paradis) (Crescendo de pianos) Piano seul
– Tu vois, tu t'es endormi avant moi.