logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 1h35 sur TF1

– Allocation logement?
– Ça passe.
– C'est bon.
– Les revenus d'Hélène sont bien en dessous du plafond des Restos du Coeun Elle pourra donc y faire ses courses 2 fois par semaine.
– C'est combien?
– On ne paye rien du tout ici. C'est totalement gratuit.
– Un soulagement pour Hélène, qui a trouvé le moyen de nourrir ses enfants cet hiver. Mais une épreuve aussi, pour une maman obligée d'appeler à l'aide. Que dites-vous à vos enfants?
– Que je vais récupérer un colis. Un colis pour manger. Mais je ne dis pas que c'est les Restos.
– Si aujourd'hui, Hélène doit s'adresser aux associations caritatives, c'est à cause des 900E de son loyer. Un logement trop cher, pris dans la précipitation pour rester à proximité de l'école de ses enfants. Un piège qui s'est refermé sur cette maman solo.
– Le but à la base était d'avoir un logement social dès ma séparation. Mais comme je n'en ai jamais eu quand je me suis inscrite, il fallait que je me débrouille par mes propres moyens. Je devais prendre un logement pri plus cher. A cause de ça, tout me freine.
– Entre son loyer et le crédit pour sa voiture d'occasion, Hélène n'a plus aucune marge de manoeuvre. Des dépenses contraintes qui rendent impossible un nouveau
– Ce n'est pas possible de travailler dans des conditions comme ça. A chaque fois, les frais pour l'essence pour aller travailler, la cantine et les études pour les enfants, la nourrice pour le bébé, je ne peux pas sor la somme.
– Pour sortir la tête de l'eau, elle multiplie les démarches. Tous les jours, elle contacte ou relance les bailleurs sociaux et les associations d'aide au logement, en vain. *-Bonjour. Vous êtes bien au numéro de l'Union régionale CLCV des Hauts-de-France. Nous ne sommes pas disponibles pour le moment...
– On tourne en rond.
– Des centaines de coups de téléphone et très peu de réponses. Aux yeux des bailleurs sociaux, Hélène n'est pas considérée comme prioritaire parce qu'elle n'est pas à la rue avec ses enfants et qu'elle a toujours payé son loyer.
– Je n'ai jamais de rappel. Le peu de personnes que j'ai en ligne, il n'y a pas.