logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 1h35 sur TF1

– Mais j'avais envoyé ça. Je veux un roux, mais... Après, je sais pas ce qui marche, ce qui apporte de la lumière sur scène.
– Là, on a l'effet.
– Une nouvelle coiffure, la belle affaire ! Mais pour elle, encore un peu candide, c'est une petite révolution.
– Ça passe aussi par la coupe de cheveux, de vraiment avoir une vraie identité de femme et pas la petite nouvelle, Pixel, toute petite, toute mignonne.
– Tu as besoin d'être plus en confiance ?
– Tout à fait. Il y a pas de rousse. C'était vraiment pour marquer le coup. Je m'assois là ?
– Ouais. Léger rire Super. Moi, j'adore.
– Cette nouvelle coupe va changer quelque chose ? Ça fait partie de la transformation intégrale d'une Crazy Girl.
– Ah, intégrale ?
– Ben,ouL Rire La femme Crazy est audacieuse, malicieuse... Elle est sournoise, elle est séductrice...
– Pauline est tout ça ?
– Non, Pauline est réservée.
– Cet après-midi, Pauline va devoir lutter contre sa nature. Elle a rendez-vous pour travailler son tout premier solo. *Marilyn Monroe : "My Heart Belongs To Daddy" *-Mon coeur est à papa
– Pauline maîtrise la chorégraphie, mais ce n'est pas suffisant aux yeux de Brian Bagley. Pour cet artiste formé à Broadway, Pauline doit apprendre à se mettre à nu.
– Moi, dans mon imagination, tu habites dans un joli quartier. mon père m'adore !" "Je suis fabuleuse, regarde !" "C'est quoi, ton prénom ?"
– "Lolita". Confus Et aussi, il y a ce côté très sexy. Je veux voir ça dans ton corps. Juste ces petits... Tu vois ? *-He treats it...
– Dans deux semaines, Pauline devra jouer son 1er solo devant le public. En attendant, elle profite d'une relâche pour aller à Lyon chez ses parents.
– Ça va ?
– Oui, et toi ?
– Fatiguée ?
– Oui. Baisers
– Allez.
– Depuis qu'elle a intégré la troupe, les occasions de voir sa famille se sont faites plutôt rares.
– Coucou.
– Puce".
– Ça va, toi ? Oh ! T'es danseuse, t'es pas...
– Pauline retrouve ses repères et sa place de petite dernière.
– Tu vois, tu me laisses pas faire.
– Pendant 4 ans, Jean-Pierre et Bernadette l'ont consolée de ses échecs pour intégrer le prestigieux cabaret.