logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 1h35 sur TF1

– Mais cette année, avec le mouvement des Gilets jaunes, c'est aussi la plus redoutée. Pour Sandy, la journée va plutôt bien commencer. 11h15, première vente. Une paire de bottines.
– Il vaut mieux prendre plus grand. Vous faites quelle pointure?
– Essayez et vous me dites. L'entretien est facile. Elles étaient à 89E, à moins 50%, ça fait 44,5OE.
– Merci.
– Ça fait longtemps. J'espère que ça va continuer comme ça. Quand ça commence tôt, on est content parce que ça suit derrière. En théorie... Il faut que je touche du bois.
– Mais avec un appel à manifester à 14h, l'après-midi s'annonce rude. La plupart des clients éviteront le centre-ville.
– Il y en a marre. Même si, au départ, on était un peu d'accord avec le mouvement, là, il ne faut pas exagérer. Je ne cautionne pas du tout la casse, le fait d'empêcher les commerçants de travailler. Ce n'est pas ça qui nous fera avancen Pas du tout.
– Chez Colas, il a fallu s'organiser. Le directeur a demandé à son personnel d'arriver 30 minutes plus tôt pour profiter au maximum de la matinée.
– Mettez-vous debout, s'il vous plaît. C'est mieux.
– La file d'attente aux caisses laisse présager, là aussi, une bonne journée.
– Mais à côté, un mauvais signe. Le rayon enfant est désert. Peu de parents ont pris le risque de se retrouver coincés par le cortège.
– On a croisé la manifestation en venant et on n'était pas très rassurées. Je lui ai tenu la main.
– 15h, les manifestants sont 5 O00 selon les autorités. Pas de parcours défini mais une idée pour beaucoup de Gilets jaunes.
– C'est significatif. C'est un symbole de passer rue Sainte-Catherine pour essayer de gêner un peu cette économie.
– Et quelques minutes plus tard...
– Ils arrivent dans l'autre sens. Ça monte très vite. Là, on va être obligés de fermer le magasin.
– Les Gilets jaunes ont réussi à contourner les forces de l'ordre. Les clients ont juste le temps de se réfugier où ils peuvent. Les policiers refoulent les manifestants. Celui-ci dit avoir reçu un tir de flashball.
– Il y a toujours des clients en haut?
– Au magasin de chaussures, certains clients sont pris en charge par le personnel et trouvent refuge au fond de la remise.