logo Le moteur de recherche de la télé

Afghanistan : voyage au coeur de la terreur

Enquête exclusive


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 0h40 sur M6

– En un an, la production a doublé, etjamais les talibans n'ont été aussi puissants. Aujourd'hui, l'Afghanistan est enlisé dans un conflit qui n'en finit pas. Ce pays de montagnes et de vallées enclavées, longtemps refermé sur lui-même, sombre peu à peu dans le chaos. c'est la guerre contre les talibans. Une guerre menée par une coalition internationale dirigée par les Etats-Unis et qui a rassemblé venus de 40 pays, dont la France. Mais c'est un échec : 100 milliards de dollars investis par la communauté internationale, et tout ça pour rien. Les talibans sont de retour et ils paradent au grand jour dans les villages. Ils contrôlent près de la moitié du pays.
– Vous pensez vraiment qu'on a peur de vos avions ? De vos drones ?
– Dans les villages, la police locale, sous-équipée, doit repousser chaque nuit les assauts d'un ennemi invisible. (Talibans. Talibans.)
– Kaboul, la capitale, vit au rythme des attentats, ceux des talibans, mais aussi ceux de Daech, qui veulent faire de l'Afghanistan une nouvelle base arrière. La plupart des Occidentaux sont partis. Les diplomates qui restent vivent sous haute sécurité, comme l'ambassadeur de France.
– Si vous avez peur... il faut pas rester à Kaboul. Il faut pas venir, d'ailleurs, et il faut pas rester.
– Pris entre deux feux, les Afghans tentent de retrouver une vie normale et se passionnent pour le sport national, le bouzkachi, un sport où tous les coups sont permis.
– Si je te frappe, je vais te tuer! Dégage, toi ! Je vais te mettre un coup de fouet !
– Après 17 ans de conflit, l'Afghanistan s'enfonce chaque jour un peu plus dans le chaos. Voyage au coeur d'un pays sous haute tension. Kaboul, la capitale afghane. 4 millions d'habitants. Aujourd'hui, la ville semble en état de siège. Depuis deux ans, les attentats se multiplient. La plupart des étrangers ont fui. Il ne reste plus qu'une douzaine d'ambassades en activité. Et parmi elles, l'ambassade de France. Elle est située dans ce qu'on appelle la zone verte, un quartier ultra-sécurisé. Impossible d'y pénétrer sans une invitation officielle.