logo Le moteur de recherche de la télé

Afghanistan : voyage au coeur de la terreur

Enquête exclusive


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 0h40 sur M6

– Le chien sait immédiatement ce qui se passe. Dès qu'il aboie, on sait que tout le monde doit se préparer. (des chiens hurlent à la mort)
– Interdiction aussi d'utiliser la moindre lumière pour ne pas servir de cible. Pas le moindre bruit non plus. Les sentinelles vont se relayer toutes les deux heures. Ils ne sont que deux, alors que les talibans, eux, peuvent lancer une attaque surprise aux quatre coins du fortin. Taliban.)
– File-moi vite la mitrailleuse. Passe-la-moi par le canon, mais surtout n'allume pas.
– Les défenseurs n'y voient presque rien. Dans la nuit, seule l'oreille compte. (tirs sporadiques)
– Ils essaient de déterminer d'où viennent les tirs.
– Halim ? Halim ?
– Ouais ?
– Dis au commandant Najib d'appeler le 04. Il faut savoir ce qui se passe. On voit rien mais ça tire. Les cons !
– C'est le poste voisin qui a essuyé des tirs. Une attaque qui, cette nuit, n'a fait aucune victime.
– J'ai super froid. Je ne sens même plus mes jambes.
– Moi non plus.
– 0h3O : la température dans la vallée avoisine 0 degré. Le seul endroit pour se réchauffer est une pièce au centre de la ferme. Nawid, numéro 3 ?
– Aujourd'hui, ces hommes se sentent abandonnés, mais ils espèrent toujours que la France vienne à leur secours.
– Et vous avez un message pour les Français ?
– On voudrait qu'ils ne nous abandonnent pas. Aujourd'hui, on voudrait que la pression qu'on a sur nos épaules baisse. c'était les soldats français qui avaient cette pression. Quand ils étaient là, les talibans n'osaient pas nous attaquer aussi souvent. on aimerait qu'ils reviennent pour nous aider à vaincre cet ennemi. (un coq chante)
– La menace s'évanouit avec l'arrivée de l'aube. (musique inquiétante)
– Tout le monde est en vie. La mort attendra. 'Mai-S Jusqu'à quand ? Combien de temps encore ces policiers sous-équipés pourront-ils tenir face à un ennemi insaisissable et de plus en plus puissant? (musique sinistre) A Kaboul, la capitale, l'ambiance est toujours aussi tendue. Les attentats s'enchaînent. Deux par mois, en moyenne. (explosion) A ceux revendiqués par les talibans s'ajoutent aujourd'hui ceux de l'Etat islamique, qui commence à s'implanter dans le pays et tente de faire de l'Afghanistan une base arrière.