logo Le moteur de recherche de la télé

Spéciale Téléthon 2018

Télématin


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 7h00 sur France 2

– 
– restaurateur.
– Normalement, on sera ouverts.
– De nombreux commerçants annoncent des pertes financières alors que cette période est cruciale.
– Emmanuel Macron s'est rendu à Nogent-sur-Marne, à la rencontre des escadrons de gendarmes mobiles qui interviennent. Les photos de cette rencontre sont publiées sur le compte Twitter de Christophe Castaner. Quelles sont les principales zones à risques à Paris? Des informations circulent sur les réseaux sociaux.
– On va regarder une photo sur Twitter. On voit que les Gilets jaunes ne désarment pas. Certains vont aller manifester à Paris. Une bonne vingtaine vient de partir pour Paris depuis les Hauts-de-France. Il y a aussi quelques perturbations en région, notamment sur les autoroutes. C'est le cas sur l'A7. C'est un des points chauds réguliers. Au nord de Bordeaux également, sur l'autoroute A10 où la circulation est coupée. L'ambassade du Canada a été mise en garde. La Belgique invite les citoyens belges à différer leur séjour à Paris. Il y a une 2e manifestation prévue aujourd'hui à Paris. Avec ou sans gilet jaune, des écologistes vous invitent à participer à cette marche pour le climat. Dernière chose, méfiez-vous de ce que vous allez lire aujourd'hui sur les réseaux sociaux.
– De nombreux Gilets jaunes mènent des opérations de blocage en province, comme à Antibes où ils campent depuis le 17 novembre. Nous retrouvons notre correspondant sur un rond-point. Quelle est la situation?
– Nous sommes sur un rond-point d'Antibes. Depuis le 17 novembre, ces Gilets jaunes occupent 24 heures sur 24 cet emplacement. C'est un rond-point stratégique car c'est une voie d'accès sur l'autoroute, située à proximité d'un centre commercial Carrefour, un des plus importants de France. Tous les matins, depuis quelques ils barrent la route aux chauffeurs de camion qui viennent livrer le supermarché. Les poids-lourds sont obligés de faire demi-tour. Pas de tension palpable. Souvent, les chauffeurs se disent solidaires et comprennent le ras-le-bol. Aujourd'hui, c'est une journée de mobilisation un peu partout dans les Alpes-Maritimes et le Var.