logo Le moteur de recherche de la télé

Policiers bretons : les brigades de terrain en action !

Enquête d'action


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 0h00 sur W9

– Il sort d'où, ce produit?
– Alors Stéphane va tenter de faire avouer la jeune femme.
– Si vous ne voulez pas aller en prison, il faut vous poser la question.
– Finalement, elle accepte de lâcher un nom et l'adresse de son fournisseur. Il lui vendrait du cannabis et de la cocaïne. Pour les policiers, c'est une première victoire et une possibilité de remonter la filière. Stéphane pourrait ainsi atteindre la tête du réseau. Alors il enchaîne les perquisitions. Il se rend à l'adresse indiquée. Il va falloir faire le tour.
– Un autre pavillon ressemblant au premier.
– Bonjour. C'est la police nationale.
– Et encore, le trafiquant a moins de 30 ans.
– On intervient dans le cadre d'une affaire de stupéfiants, de cocaïne.
– Je viens pas là par hasard. Est-ce qu'ily a des produits stupéfiants ici ?
– On va faire une petite perquisition.
– Devant sa mère et sa compagne, les policiers fouillent le domicile. Mais pas la peine de faire appel à la chienne Dolly. Stéphane préfère prendre à part le dealer présumé pour le faire parler.
– Réfléchissez bien. On joue pas, là. Qui vous vend ça ?
– Un collègue, machin...
– Il s'appelle comment?
– Ça dépend. Arrêtez de mentir, ça va me gaver. Chaussures, un puIl et on y va.
– Le jeune homme est sur le point de donner un nom aux policiers. Alors Stéphane l'emmène au poste pour poursuivre l'audition. Il sait que plus il monte dans la hiérarchie du réseau, plus il est difficile de coincer les revendeurs de drogue. Alors ilva négocier les aveux du suspect pendant le trajet.
– On te place pas en garde à vue, mais tu dis bien à mon collègue que ça fait un an que tu achètes, tu lui dis combien, le prix... Il vient chez toi... voilà.
– Combien, un an ?
– Ouais.
– Mettre la pression sur les dealers, voilà l'objectif du brigadier et des stups de Morlaix. Pour cet ancien policier d'une BAC de banlieue parisienne, c'est la seule façon de lutter contre le trafic de drogue et démanteler les réseaux. Ce dealer de cocaïne semble avoir compris la leçon.
– Il est temps d'arrêter ?
– Dans quelques jours, la BSU de Morlaix va interpeller le fournisseur de ce dealer.