logo Le moteur de recherche de la télé

Policiers bretons : les brigades de terrain en action !

Enquête d'action


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 0h00 sur W9

– Photos, empreintes digitales, empreintes ADN... La police saura tout du suspect. A peine entré dans le bureau, le jeune homme va passer aux aveux.
– J'ai 2 iPhone 6. T'en a pris 2 ?
– Le voleur présumé est novice dans la délinquance.
– Ah oui, t'as pris un risque.
– T'as vu que ça fonctionnait, t'as continué ?
– Ses débuts de voleur vont coûter cher à ce jeune homme. Convoqué plusieurs mois plus tard, le tribunal a voulu faire un exemple et l'a condamné à 8 mois de prison avec sursis. Pour les policiers, reste encore à récupérer toute la marchandise. Mais aussi à résoudre la deuxième affaire. Celle du téléviseur volé. Et ce soir, André va bénéficier d'un vrai coup du sort. Dans le bureau d'à côté, ce jeune homme, interpellé ily a quelques heures pour un vol de pizza, pourrait être celui sur la vidéo de surveillance en train d'emporter cet énorme écran.
– Oh, c'est trop fort. Mon collègue a une personne gardée à vue dans une autre procédure, et ce type-là, je le cherche aussi pour tentative de vol toujours au magasin (bip), d'un écran à 800 euros.
– 2 affaires résolues pour le prix d'une. Les suspects risquentjusqu'à 3 ans de prison et 2 000 euros d'amende. Vu la hausse des vols et cambriolages dans le Finistère, les policiers de la brigade sont débordés. Ils ne sont que 7 et les délinquants sont souvent beaucoup plus coriaces. Ce matin, les enquêteurs sont allés chercher un nouveau suspect à son domicile. Cette fois, c'est une affaire de recel. Cette personne, que l'on appellera Yann, aurait revendu des outils dans un magasin spécialisé en produits d'occasion. Mais ils auraient été volés par un particulier.
– Je vous présente une facture
– Avec une pièce d'identité.
– Le suspect nie tout en bloc.
– Il vous reconnaît formellement.
– Pourquoi il irait inventer ça ?
– Alors l'officier de police judiciaire fait monter la pression.
– Ilvous reconnaît en photo.
– Ça se présente mal. Je vous le dis tout de suite.
– Pour échapper aux accusations, l'homme prétend qu'on aurait aussi utilisé dernièrement sa pièce d'identité pour retirer 300 euros de son compte.