logo Le moteur de recherche de la télé

Policiers bretons : les brigades de terrain en action !

Enquête d'action


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 0h00 sur W9

– L'homme se souvient seulement qu'il a fait la fête à Trémel, un village situé à une vingtaine de kilomètres.
– On va essayer de trouver quelqu'un.
– Les policiers vont tenter de joindre un proche pour qu'ilvienne le chercher.
– Dis-nous,
– Qui on peut appeler ?
– T'as plus de batterie ?
– L'homme se souvient du numéro de son père, mais il a oublié son prénom.
– Comment il s'appelle ?
– Tes parents, hein.
– C'est tes parents, putain !
– Finalement, avec beaucoup de patience, Christophe a réussi à avoir le numéro de téléphone de sa soeur.
– Bonjour, police de Morlaix. Vous êtes bien (Bip) ?
– Rien de grave, je vous rassure. N'ayez pas peur. On est avec (Bip) au commissariat de police. Et voilà, bon, il était endormi au centre-ville de Morlaix, il est toujours un peu alcoolisé. Faudrait que quelqu'un vienne le chercher, vous pouvez ?
– La soeur n'a pas l'air surprise de l'état de son frère. Y a combien de temps ?
– En attendant que sa soeur vienne le chercher, le jeune homme met l'ambiance. Son sens de l'autodérision fait rire tout le monde.
– Monsieur aurait pu se réveiller et tout de suite partir se sentir agressé, parti à la bagarre... Là, tout de suite, dès le départ, y a un petit trait d'humour.
– Ah non, non !
– Les policiers vont maintenant savoir à quel point il est alcoolisé.
– Encore, encore, encore... C'est bon.
– 1,50 g, c'est environ 8 verres de whisky.
– Bonjour !
– Pour venir le chercher au commissariat, elles sont 3 : sa soeur, sa fiancée et une amie.
– Par contre, y a un petit souci : on l'a retrouvé tout seul.
– Endormi dans un parc à fleurs.
– Au pied du viaduc, ouais. Rires
– Vous savez pas comment il est arrivé à Morlaix ?
– Et il est pas méchant.
– Il est de bonne composition.
– Le jeune homme peut finalement rentrer chez lui. Sans sa bonne humeur, il aurait été placé en cellule de dégrisement.
– De l'autre côté de la ville, le policier chargé de l'enquête sur le trafic de cannabis est parti chercher la petite amie du suspect. Elle travaille dans ce fast-food. L'appartement dans lequel seraient les substances illicites est à son nom, alors elle doit être présente lors des perquisitions, c'est la loi.