logo Le moteur de recherche de la télé

Policiers bretons : les brigades de terrain en action !

Enquête d'action


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 0h00 sur W9

– Greg va se contenter de leur montrer ce à quoi elles vont échapper.
– Je vais vous montrer ce qu'est une garde à vue. On n'a personne dans un bain. Ca, c'est une garde à vue, donc là où vous allez dormir. C'est ça, que vous voulez ? Quand on a commis un crime ou un délit, on dort là-dedans. Vous voyez l'odeur ? Ça vous plaît, ça ? Allez, on peut retourner là-bas.
– Une bonne leçon, pour ces jeunes filles qui n'oublierontjamais cette arrestation.
– J'espère que ça a au moins un côté pédagogique. 'J'espère.
– Vous revenez ici demain après-midi et on vous entendra demain après-midi, toutes les 2. Vous avez eu chaud. On aurait pu vous garder. On vous fait une fleur. Demain, venez toutes les 2, sinon on vient vous chercher.
– C'est-à-dire ?
– Qu'est-ce qu'elles risquent?
– Oh, là, ça va être un rappel à la loi et l'obligation d'aller régler le préjudice, qui s'élève à 430 euros. Allez, les filles, à gauche.
– Greg avait opté pour la pédagogie. La méthode semble avoir porté ses fruits. Mais la journée n'est pas finie. Il repart aussitôt en patrouille.
– Le stop arrière gauche ne fonctionne pas.
– Vous allez le prévenir ?
– Ouais, puis, là, soudainement, il met ses clignotants.
– Devant lui, Greg vient de repérer une voiture en infraction. Aussitôt, il fait signe à son conducteur de s'arrêter, a priori pour lui signaler que son feu-stop arrière gauche Mais l'homme a plus grave à se reprocher.
– Bonjour, contrôle de police. Présentez les papiers du véhicule et votre permis de conduire. Merci. Vous savez pourquoi on vous contrôle ?
– Votre feu stop fonctionne pas.
– Vous avez tous vos points ?
– Vous avez consommé de l'alcool? Rien d'interdit sur vous ou dans le véhicule ? Sortez du véhicule, s'ilvous plaît. Videz le contenu de vos poches. Vous avez une pièce d'identité à nous présenter ? Vous n'avez rien d'interdit, Vous êtes connu de la police ?
– Pourquoi ?
– Là, y a rien ? Je vais fouiller le véhicule.
– Donnez-moi.
– Faute avouée, à moitié pardonnée, c'est peut-être ce qu'espère l'homme qui reconnaît directement détenir des substances illicites dans son véhicule.