logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 2h40 sur TF1

– Mais quand même... Il faudrait qu'on fasse l'équilibre entre ton écriture et notre vie.
– T'étais prêt à me faire croire que je devenais folle ?
– Depuis 6 mois, t'es pas loin de l'être. La vérité, c'est que t'es franchement invivable. On voulait que tu redeviennes la Marion qu'on connaît. Celle qui déborde d'idées terrifiantes. On a plutôt réussi, non ?
– Sur le moment, j'étais furieuse qu'ils m'aient manipulée. Et puis, j'ai réfléchi. Jean-Pascal avait fait tout ça pour moi. Pour que je me relance. Depuis 6 ans, ma passion pour la littérature m'avait dévorée aux dépens de mon mari. Le coup des vacances annulées l'avait vraiment attristé. C'est vrai. Il me fallait une nouvelle idée, mais l'essentiel, c'était d'abord de nous retrouver.
– Quelques semaines plus tard, Marion avait mis de côté son roman et revenait d'un voyage à l'étranger avec Jean-Pascal.
– Alors, la Thaïlande ?
– C'était merveilleux. Bonjour, ça va bien ?
– Oui.
– L'écriture t'a pas manqué ?
– Pas du tout. Ce break m'a fait un bien fou. D'ailleurs, je tiens mon histoire. Une série de meurtres dans les bas-fonds de Bangkok. On retrouverait des petits bouts de bois sculpté, comme indices.
– Et vous, connaissez-vous vraiment votre famille ?
– Allons au magasin de jouets. Allez, entrons.
– Bonjour, monsieur. Vous pouvez me montrer la boîte à musique sur l'étagère ?
– C'est chouette, tous ces jouets.
– La boîte à musique ? Voilà. *Musique douce.
– Quelle belle mécanique ! C'est ingénieux.
– Vous dansez, chère mademoiselle ? Pardon. Je vous remonte. Attendez-moi. Pas si vite, pas si vite !
– Tu t'y prends mal, Barbouille. Il faut faire comme moi : tout en souplesse. Qu'est-ce qu'il a ?
– Monte, François. On va faire un tour de bicyclette. Attention. Tiens-toi bien.
– N'allez pas trop vite. Prenez garde. Barbibulle, on va tomber. Attention !
– Ils sont fous. Oh, la jolie maison.
– Nos poupées dansent bien. Tu ne trouves pas ?
– C'est pas mal. Regardez ce que je sais faire. Mesdames, messieurs, le spectacle va commencer.
– Barbidur, tu es un grand artiste. Tu danses bien le french cancan.