logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 2h40 sur TF1

– Pourquoi ?
– Bah, c'est logique. La jeune femme a tué sa soeur pour revoir le bel inconnu.
– C'est la bonne réponse. Emile ! Elle rit. Vous avez l'âme d'un serial killer.
– Quoi ?
– Les serial killers à qui on pose la question donnent cette réponse.
– Mince... Je pensais pas être découvert si vite. Je plaisante.
– Evidemment, trouver la réponse ne faisait pas de quelqu'un un serial killer. En tout cas, c'était la 1re fois qu'un des copains de ma fille avait lu un de mes livres. J'étais flattée de voir qu'Emile s'intéressait à mon travail.
– Le déjeuner achevé, Marion et Jean-Pascal échangeaient leurs impressions. Comment tu le trouves ? Sympa, pour un serial killer. Rire Je lui ai fait l'énigme de l'enterrement. Il a trouvé la bonne réponse sans même réfléchir.
– Je l'ai trouvé un peu trop mystérieux. Et quand Cécile nous a présentés, il m'a lancé un regard assez menaçant.
– Pourquoi tu t'inquiètes comme ça ?
– Avec les mecs que Cécile nous a habitués à fréquenter, j'ai appris à me méfier. T'es d'accord avec moi ? J'aimerais que tu creuses, si tu penses qu'il est dangereux.
– Oui, tu as raison. Je n'ai pas envie que Cécile tombe encore dans un traquenard. Alors, j'enquête.
– Ouais.
– Emile était un peu sinistre. Mais la vérité, c'est que le caractère timide et gentil de Cécile lui avait souvent valu de tomber sur des hommes qui profitaient d'elle. Le nombre de fois où il avait fallu la consoler... l'aider à se reconstruire... Alors, si cet Emile avait des zones d'ombre, je préférais le savoir au plus vite. Un peu plus tard, Marion faisait découvrir à Emile la forêt dans laquelle elle puisait son inspiration.
– Merci pour la balade. Ça me touche. J'aime vraiment... On sent qu'il y a eu des histoires sanglantes, ici. On peut se tutoyer ? Tu aimes quoi, dans la vie ?
– C'est-à-dire ?
– Tu as des passions ? Pas vraiment, non. ton métier de décorateur, ça paie bien ?
– Ouais, ça va. C'est pour quoi, toutes ces questions ?
– Déformation professionnelle. Poser des questions... écouter les gens, c'est mon truc.
– C'est pour ça que tes personnages sont si réalistes.