logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 2h40 sur TF1

– Et ça va suffire ?
– Il a l'air pas mal encrassé. Paniquez pas, c'est fréquent. Mais ça va me prendre la journée.
– Tant que ça ? Je devais partir avant la nuit.
– Si j'avais de l'aide, ça irait plus vite. Votre fiston, là-bas. Il a rien à faire ?
– Martin ? Oubliez.
– La mécanique, ça plaît aux jeunes.
– Rien ne lui plaît, Mais merci. Sans vous, on était fichus.
– A votre service. Musique inquiétante
– Laurence allait-elle réussir à convaincre Martin de l'aider ?
– J'ai trouvé quelqu'un pour nous aider. C'est pas trop grave, mais il a besoin de ton aide. Martin, tu m'entends ? Tu peux pas lâcher ton jeu ?
– Je t'entends, oui.
– C'est le mari de Patricia que tu as vu hier. Il a été mécano. Ça te fera du bien de sortir. Bon, Martin ! Tu m'écoutes ?
– Oui.
– Il est gentil de nous aider. J'ai cru qu'on serait coincés ici.
– Coincés ici ? Moi, ça me va. Je me sens super bien, ici. Ce sont les meilleures vacances de toute ma vie.
– Ça va, on va pas jouer à ce jeu pendant toutes les vacances. Je sais que c'est dur pour toi...
– De quoi tu parles ?
– Philippe et moi, on envisage de vivre ensemble. Vous devez vous rencontrer. C'est important pour moi.
– Si ça va pas, tu m'envoies en pension ?
– Ça suffit ! Musique sombre C'est bizarre que la voiture tombe en panne au moment du départ.
– Et alors ?
– Je sais pas. La voiture a été révisée, cette panne n'a aucun sens. Tu crois pas qu'elle aurait pu être provoquée par quelqu'un qui n'aurait pas envie de partir ?
– T'es sérieuse, là ? Tu crois que j'aurais bousillé la caisse ?
– Tu répètes sans cesse que tu ne veux pas partir.
– Et je suis où, là ? A la maison peut-être ? Depuis que tu as rencontré ce mec, t'es à la masse.
– Martin, tu te calmes. Où tu vas ? J'avais beau y repenser, j'étais sûre que Martin était sincère. Même quand on se fâchait, il ne me mentait jamais. Mais cette panne était bizarre. La voiture sortait de révision et ça l'arrangeait bien. J'étais perdue, je ne savais plus comment m'y prendre.
– Laurence voulait se confier à Philippe. Mais celui-ci était injoignable. Par chance, Patricia était là.