logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 2h40 sur TF1

– Tu la mets dans la salle des internes ?
– Pas danston bureau ?
– Ça va pas ? Mais ça me rappelle de mauvais souvenirs. Emmène-les, s'il te plaît.
– La secrétaire m'a dit d'entrer.
– Oh, Sara. Qu'est-ce que tu fais là ? Ta mère m'a récusée. Tu savais pas ?
– C'est pour ça que je suis là. Faut que vous repreniez le dossier.
– Jouez pas la surprise, vous avez tout fait pour.
– Ta mère s'est rendu compte de son erreur.
– Me prenez pas pour une conne.
– Tu me parles sur un autre ton. Sinon, je reprends pas l'affaire et on perd.
– OK. Mais je suis pas dupe. Je sais que vous vous en foutez. Vous le faites pour votre carrière.
– Que je la défende pour elle ou pour ma carrière, on a les mêmes intérêts.
– C'est faux. Si ma mère est condamnée, vous aurez quand même votre pub.
– Je suis navrée que tu voies les choses comme ça.
– Fallait pas me manipuler.
– Manipuler, carrément ? T'es une fille intelligente. Tu savais très bien ce que tu faisais en tournant la vidéo.
– Vous avez eu ce que vous vouliez.
– Il m'est arrivé un truc bizarre. Je te raconte ou pas ?
– Oui, oui, vas-y.
– Un inconnu m'a embarquée dans une chasse au trésor.
– Quoi ?
– Ouais ! Le mets pas sur ton site. Je veux pas que tout Sète le sache.
– Je le garde pour moi.
– Ça a commencé par une convocation chez Lou Clément, l'avocate. Elle m'a remis une clé USB. Sur cette clé, le type m'explique ce que je dois faire.
– C'est incroyable. Et il ressemble à quoi, ce type ?
– Attends, je te montre. Regarde. *-Vous avez lancé cette vidéo, vous ne serez pas déçus. En ces temps de fêtes de fin d'année, j'ai voulu apporter du pétillant dans votre vie. Merci qui ? Merci moi ! Vous voulez savoir qui je suis ? Ouvrez bien vos oreilles. Je suis... un plénipotentiaire pétaradant. J'adore dire ça. Vous n'êtes que 2 à recevoir la vidéo. Pourquoi 2 ? Vous comprendrez plus tard. Vous ne savez pas qui est l'a
– Il me fait rire.
– Ah, ouais... Et euh... Il t'a juste envoyé la vidéo
– Non, je l'ai rencontré ! Au lycée. Bon, non, juste aperçu. Dès qu'il m'a vue, il a filé. Il devait avoir peur que je pose des questions.