logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 2h40 sur TF1

– Voilà pour l'essentiel des mesures de justice fiscale. J'ajoute évidemment le gel des loyers car il y a beaucoup de Français qui n'arrivent plus à se loger.
– Il y a une manière d'obtenir le calme. C'est augmenter le SMIC, engager la négociation sur les salaires et rétablir l'IS F. Le pays n'est pas pauvre, il est riche. Le problème est que la richesse est concentrée dans les mains de quelques-uns. Si on fait de la redistribution, on a largement les moyens d'augmenter le SMIC et d'engager des négociations qui permettent l'augmentation des salaires. Et, par ailleurs, de demander aux plus riches de contribuer justement, c'est-à-dire de rétablir C'est ce qu'il faut faire. Et vous verrez que le retour au calme reviendra. C'est ce que ne veut pas faire le gouvernement. Le président de la République se tourne vers l'opposition en disant "appeler au calme". Moi, je suis contre les violences. Personne n'est pour les violences. Elles peuvent immédiatement s'arrêter si vous faites quelque chose de simple: redistribuer la richesse. Vous savez où elle se concentre. Faites en sorte que tout le monde en profite aujourd'hui car la France reste un pays riche.
– Ce que nous disons, c'est qu'à cette heure, les Gilets jaunes, dans les cahiers de revendications que nous voyons, nous les avons déjà présentés ici et vous nous avez déjà répondu. Nous vous avons proposé de taxer le carburant des compagnies aériennes et des bateaux de croisière, ce qui rapporterait autant que la surtaxe sur les carburants des pauvres gens qui ne peuvent pas faire autrement que d'aller en voiture. Vous l'avez refusé. Nous vous avons proposé d'interdire sur-le-champ le glyphosate. Nous vous avons proposé un système d'impôts plus juste où l'on répartirait sur 14 tranches, ce qui pèse aujourd'hui sur 5, c'est-à-dire pour l'essentiel sur la classe moyenne. Vous nous l'avez refusé. Nous vous avons proposé que les 1res quantités de gaz, d'eau et d'électricité soient gratuites pour le commun qui ne peut s'en passer car on ne peut se passer d'aucun de ces 3 éléments que je viens de mentionner.