logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 2h40 sur TF1

– Notre groupe y sera particulièrement attentif. Aux Français, nous voulons dire aussi: "Parlons, discutons, négocions au plus près de la réalité de notre vie quotidienne, de nos villes et de nos villages." J'en ai l'intime conviction, nous devons être collectivement les acteurs des avancées et des progrès de notre pays. Aux Gilets jaunes, je dis également: "Levez les blocages. Refusez toutes formes de complaisance avec la violence. Les manifestations sont légitimes. Les violences trahissent votre cause et ne font que retarder les solutions qui permettront de réparer et de préparer le pays. Les Français souhaitent que nous leur apportions des réponses concrètes, mais dans leur écrasante majorité, ils veulent aussi le retour au calme. Ils ne souhaitent revivre ni les violences, ni les scènes de chaos qui se sont déroulées en plein coeur de Paris et en province, jusqu'à profaner nos symboles les plus chers. Des morts, trop de blessés et certains d'entre nous, élus du peuple, menacés ou agressés, à qui j'adresse une nouvelle fois un salut amical. Cela doit cesser. Disons-le sans ambages, ceux qui sèment la violence, atteignent la démocratie, insultent nos compatriotes et méritent les sanctions les plus lourdes.
– A.Gindre: Comment arrêter tout cela? Comment sortir de la crise? Le gouvernement et la majorité semblent totalement inaudibles. Tous les partis y vont avec leurs propositions. Nous allons en écouter quelques-unes d'entre elles, à la fois à droite et à gauche avec dans l'ordre, Florian Philippot des Patriotes, Benoît Hamon de Génération.s, et Jean-Luc Mélenchon de la France insoumise.
– Nous avons dit que les gens que nous voyons chaque jour parmi les Gilets jaunes n'en peuvent Ils attendent des mesures d'urgence sociales, immédiates et de justice. Donc, rétablissement de l'ISF, augmentation du SMIC. Nous demandons 300E sur le quinquennat. Il faut commencer par au moins 5% le 1erjanvier. Evidemment, annuler cette augmentation des taxes sur le carburant qui est très injuste et extrêmement mal vécue. Et puis, un coup de pouce sur les petites retraites, bien évidemment.