logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 2h40 sur TF1

– On nous dit parfois: "Vous réformez trop vite, trop fort, trop profond." Nous entendons ce reproche et nous devons y répondre. J'y reviendrai. Mais les Français, trop souvent floués par les promesses non tenues, sont impatients. Ils ont raison de l'être. Les solutions, c'est ici et maintenant. Des 1ers signes apparaissent. Les investissements de nos entreprises ont augmenté de plus de 4% en 2017. Le financement de nos PME et start-up a cru de 60% au 1er La plus forte accélération jamais enregistrée. L'emploi industriel redémarre, ce qui ne s'était pas vu depuis plus de 16 ans. Le taux d'emploi n'a jamais été aussi élevé. Et les embauches en CDI croissent 4 fois plus vite que celles en CDD. Je souhaite donc m'adresser aux Gilets jaunes et, au-delà, à l'ensemble des Français, en leur disant ceci: Nous comprenons votre colère. Elle ne nous est pas étrangère. Mais voulez-vous compromettre, par le désordre, par la violence, le redressement du pays et son attractivité économique, conditions impérieuses de l'amélioration de votre situation personnelle? Je suis sûr que ça n'est pas le cas.undefined
C'est pourquoi, au nom du groupe que j'ai l'honneur de présider depuis cet Hémicycle qui est le lieu de la représentation nationale, je vous invite à accepter la main tendue par le Premier ministre. Applaudissements La méthode proposée par le gouvernement est la bonne et je veux vous en remercier, M. le Premier ministre. Elle fait écho à l'implication des parlementaires de la majorité inlassablement sur le terrain, au contact des populations, avant et plus encore depuis l'éclatement de cette crise, pour que la situation se dénoue positivement. En 1er lieu, la suspension des mesures contestées. Notre groupe approuve sans réserve le moratoire sur la fiscalité des produits énergétiques et le contrôle technique. En 2d lieu, une concertation sincère large, ambitieuse, débouchant sur des mesures adaptées aux réalités territoriales, réajustées et au besoin repensées avec un objectif qui ne peut se résumer au seul volet écologique mais qui doit embrasser tous les aspects de la justice sociale, fiscale, territoriale et de la solidarité nationale.