logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 2h40 sur TF1

– Notre mouvement politique est même né de cette colère. Non, à l'inverse de certains, pour l'exploiter ou en faire grossir leur capital électoral. Si nous sommes engagés en politique, c'est d'abord pour en identifier les origines, ensuite pour y apporter des solutions. Oui, des solutions. Ce qui a manqué à notre pays depuis 40 ans et qui explique aujourd'hui l'exaspération de nos concitoyens. Les Français sont lassés des petites défaites et des grandes lâchetés qui ont conduit au déclassement. Le déclassement du pays sur la scè internationale. Le déclassement individuel d'un nombre croissant de ses habitants. Le déclassement se résume à une équation très simple. Toujours plus d'impôts, de dépenses publiques et de déficit pour toujours plus de chômage et des services publics de qualité et d'accès de plus en plus inégalitaires. Et au final, une triple dette financière, sociale, écologique qui obère notre avenir et celui de notre descendance.undefined
De cela, les Français n'ont plus voulu en 2017. De cela, les Français ne veulent Ils ne veulent plus être les laissés-pour-compte du monde qui vient. Nous les avons entendus et depuis 18 mois, nous répondons à leur demande. La transformation de notre pays est engagée. Vous l'avez dit, M. le Premier ministre. Elle doit être poursuivie sans relâche et avec une détermination sans faille. Encore une fois, réparer les erreurs du passé, nous préparer au monde qui advient, c'est ce qui fait à la fois la noblesse et la difficulté de notre tâche. Réussir ce passage de cette révolution scientifique, numérique, écologique, en cessant toutes les opportunités du changement, mais en protégeant aussi nos concitoyens contre tous les risques qu'il comporte. Mais nous devons la vérité aux Français. C'est d'ailleurs ce que nous avons toujours fait. Cette transformation prendra Du temps pour produire les résultats attendus. Du temps aussi, nous en avons la preuve aujourd'hui, pour inverser le cercle de la défiance enkysté au coeur de notre peuple en cercle vertueux de la confiance qui lui fera changer de regard sur son avenir.