logo Le moteur de recherche de la télé

Vendredi, tout est permis avec Arthur


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 0h30 sur TF1

– Entre profs, on se soutient.
– Madame, on peut travailler, un peu ? Parce mon père paie cher, l'année scolaire.
– Nous allons faire un cours de contrebasse.
– Arrive la prof de guitare, l'ennemie jurée de Caroline. 'Bonjour ! La violence entre femmes.
– Ah ouais ?
– Arrêtez de vous battre. Contrebasse de merde !
– Pas un garçon pour les aider.
– Je peux même les galoch'.
– Elle est où, la contrebasse ? Carlito, va chercher la contrebasse. Elle est où, là-bas ?
– Regarde la batterie.
– On va faire de la guitare.
– C'est incroyable, la prof ressemble à Caroline Receveur. On fait quoi ?
– Caroline joue et Booder, tu l'accompagnes.
– Où elle veut. T'as vu ? C'est grâce à la perruque, ça.
– On commence sur un mi bémol.
– Tout ce que tu veux.
– Issa, tu fais quoi ?
– J'essaie de me cacher.
– Viens chanter.
– Allez, viens. L'autre, il met de la chanson rebeL Je suis blond !
– Allons-y, musique. Musique rock
– Quelque chose en toi Ne tourne pas rond Rien ne va
– Carlito revient avec la contrebasse.
– Chantez. I got a feeling Inside of me Mais, arrêtez ! Caroline Vigneaux crie. Bon, arrêtez ! Elles rient. C'est quoi, ces profs, là ?
– Soudain, le directeur de l'école arrive, fou de rage.
– Il m'a taclé !
– C'est quoi, ce bordel?
– FERME TA GUEULE!
– On est des fous, nous !
– Soudain, Issa révèle son amour pour Caroline Vigneaux. En chanson.
– Je veux dire un truc Un truc qui me touche depuis longtemps. Musique douce Madame la prof Depuis que j'vous ai vue La première fois...
– C'est moi ?
– Je me suis dit
– Quel prince ! Elle est vraiment sensuelle Magique Et... Elle est bonne, quoi
– Non. Pas vous.
– C'est moi. Arrêtez !
– Attention ! Caroline et Booder crient.
– Je sais ce que vous cherchez. Rires Mais, Caroline, t'es maman !
– Caroline Vigneaux est sortie du décor !
– Je te tends la main.
– Prends ma main.
– Mais arrête, euh !
– Je suis enceinte et Caro aussi.
– Le prof calme les esprits et propose un slow.
– Allez, on se calme.
– Pardon.
– C'est moi, le prof. On se calme. On fait un slow avec son binôme préféré.
– C'est moi, le binôme !
– Il reste plus personne !
– Il reste que vous 2.