logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 2h15 sur M6

– Are you the only one (Violons samples) Lost in the millions? Or are you my grain of sand (Guitare) That's blowing in the wind? *-I was born to be yours (Percussions et cymbales) Iwas born, born, born (La musique s'accélère.) *I was born, born, born, born Born to be yours I was born (La musique s'estompe.) (Boucle de synthétiseur)
– Les rues colorent Quand vient le soir Mille feuilles d'or Tombées en pluie Le ciel est un jeu de miroirs Sombre paradis
– Les néons bleus Brillent comme un phare Guidant mes pas vers cet infini Aucun remords, aucun espoir J'attends le jour qui suit
– LE FEU DES BOULEVARDS CAVALE SOUDAIN M'EBLOUIT D'UN ECLAT D'OPALE S'INSTALLE UNE FLAMME DANS LA NUIT MILLE COURONNES SAUVAGES COMME L'ORAGE FORCENT A L'INSOMNIE MILLE COURONNES DE FEU ECLAIRENT LE CIEL DE MILLIERS D'ETOILES MILLE COURONNES (Rythme pop, synthétiseurs)
– AVANT L'AURORE, AVANT L'OUBLI
– Le ciel est d'or pur et de noir
– SOMBRE PARADIS
– Dans le décor aléatoire
– DES RUES DEHORS JE M'EN VAIS SANS BRUIT
– Abandonnant tout au hasard D'UN ECLAT D'OPALE S'INSTALLE UNE FLAMME DANS LA NUIT COMME L'ORAGE, FORCENT A L'INSOMNIE LAISSEZ LE REFLET S'EMBALLER DE TOIT EN TOIT LAISSEZ LE REFLET EMANER SUR TOUS LES TOITS EMANER, EMANER Tic tac Battement de coeur (Crescendo de pianos)
– Qu'est-ce que j'irais faire Au paradis Quand tu t'endors Qu'ils le donnent à d'autres Le paradis Je n'en voudrais pas Ils disent que pour tenir un couple Faut l'entretenir tous les jours Ces connards N'y connaissent rien en amour Comme si j'devais faire Un effort pour t'écouter Comme si j'avais déjà douté J'aimerais tes défauts Si jamais j'arrivais à en trouver Rien n'a bougé Depuis nos premiers "je t'aime" Ça fait sept ans qu'on sort Ensemble depuis deux semaines (-Paradis)
– Ta peine est ma peine Ma vie est la tienne, ta famille Et la mienne sont la même J'ai abandonné ces chiennes Sur le bord de la route C'est moi qui devrais Avoir des doutes Parce que tu les baises toutes j'comprends pas Pourquoi tu t'inquiètes Quand tu prends du poids Pour moi, c'est ça d'pris Ça fait toujours plus de toi
– Tu s'rais là si j'repartais à zéro A m'rappeler les vraies choses A calmer mes névroses
– J'avais un p'tit diable Sur mon épaule Maintenant, j'ai ta tête Quand tu t'endors près de moi Notre amour est la seule vérité Nos enfants donneront aux nazis L'envie d'avoir Des enfants métissés Main dans la main, vieux et fripés On s'rappellera les soirées Qu'on faisait tous les deux A fumer des clopes, déchirés A danser au milieu du salon Tu taffais dans deux heures Les yeux imbibés d'alcool Déguisée en Chopper Quand tu t'marrais A mes blagues les plus nulles Quand on s'donnait Des surnoms ridicules On dit qu'Ie temps détruit Mais l'temps n'est pas notre ennemi Parce que plus j'te connais Et plus j'me sens béni Assez béni Pour t'emmener à l'église Dire au prêtre : "Oublie L'truc où la mort nous sépare "On va rester dans cette vie"
– On aura plein d'enfants Parce que y'a qu'ça qui compte On dormira empilés Comme des Maximonstres
– J'vais enfin pouvoir me poser La réponse à toutes mes questions S'endort à mes côtés Qu'est-ce que j'irais faire Au paradis Qu'ils le donnent à d'autres Le paradis Je n'en voudrais pas (-Paradis, paradis) (Rythme de rap lent, violons) (Paradis) (Crescendo de pianos) Piano seul
– Tu vois, tu t'es endormi avant moi.