logo Le moteur de recherche de la télé

A distance

SEAL Team


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 1h15 sur M6

– Au lieu d'étouffer l'affaire dès que quelque chose les dérange ?
– Une erreur pareille peut coûter cher à pas mal de monde.
– Ce sera pour les fois où ils sont passés à côté.
– Vous êtes sûre de ce que vous avancez ?
– D'accord. Je transmets. Vous, restez en stand-by. Hé. Mandy il
– Oui, je sais ! "Beau boulot!"
– Non, vous êtes une emmerdeuse.
– Bien dormi, beauté ?
– Comment ça ? Il est 17h.
– Content que tu sois là. Mais t'as l'air fébrile.
– Je suis pas fébrile.
– Bien dormi ?
– Tu vois.
– Arrêtez avec ça.
– Avant toute chose, depuis quelques heures, Salim Hakan est dans notre collimateur.
– OUAIS !
– Atten dez.
– On se calme !
– Attendez ! Belding a dit quoi ?
– Je vous laisse imaginer.
– J'aime bien avoir des détails.
– Le dossier est parti. Mais il nous a fallu plus de 9 mois avant qu'on ait le feu vert pour débusquer Ben Laden. Salim Hakan s'est attiré les faveurs de nombreux politiques. Il se pourrait qu'on doive patienter.
– Pourquoi on dépend des bureaucrates ?
– Je sais pas. On doit attendre.
– Ouais, mais à mon avis on va pas chômer.
– La délégation du Congrès et des représentants de la Défense arrivent à Jalalabad pour une campagne de com sur l'amélioration des structures locales et la stabilisation de la région.
– Ne me dis pas. Rire
– C'est ce que je crois ?
– On va assurer leur sécurité.
– Oh non, je rêve ! Encore ?
– On doit les empêcher de mourir dans une région "stabilisée".
– Ouais.
– La délégation va visiter l'hôpital Forogh en plein centre-ville.
– Ils arrivent quand ?
– Je dois les récupérer à l'atterrissage et les ramener ici.
– C'est possible qu'ils soient sympas, cette fois ?
– Où t'as vu un politicien qui réussit en étant sympa ?
– Nulle part.
– Oh non, pas lui.
– Tu le connais ?
– J'en ai entendu parler. (-Où je peux trouver un flingue ?)
– T'en as pas apporté ?
– Commandant Blackburn.
– Général Cook.
– Mlle Ellis.
– Contente de vous revoir.
– Vous, vous devez être...
– Jason Hayes.
– La tête de mule qui a failli se faire coincer dans une maison au Yémen.
– Oui. Quelque chose comme ça.
– C'était du beau boulot.
– Merci. Content de savoir qu'on est entre de bonnes mains.