logo Le moteur de recherche de la télé

C à vous


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 0h25 sur France 5

– Là, on commence à avoir des projections de feuilles de paie. Même si on payait bien les impôts, pour la plupart des foyers, ça va être 10 ou 15 %, mais quand tu vois sur ta feuille de paie que tu as 15 % en moins, ça va faire comme quand on est passé à l'euro. La population est déjà un peu fragilisée. J'ai peur etje le dis.
– Maxime Switek : On l'a vu, ils ne sont pas très nombreux, au Puy-en-Velay. Mais les images sont saisissantes. Savon présidentiel passé aux ministres qui ont laissé entendre le matin même que le gouvernement pourrait aussi changer de cap sur la taxation des plus riches et réintroduire l'ISF. "Pas question", dit le chef de l'Etat. Un président en public toujours mutique. Aucune déclaration de la semaine. C'est encore E.Philippe qui monte au front à l'Assemblée et qui doit essuyer les tirs d'artillerie de J.-L.Mélenchon.
– Entendez que ce sont là les cris d'un moment politique. C'est l'histoire de France qui est en train de se passer. Ce n'est pas juste un emmerdement dans votre mandat de parlementaire. Personne ne croit à votre conversion au peuple en 6 mois. On peut plutôt penser que vous ne serez peut-être plus à ce banc dès la semaine prochaine. Car même si vous embastillez des lycéens aujourd'hui, vous n'empêcherez pas qu'ils soient des dizaines de milliers vendredi dans les rues, et les routiers, les pompiers, les agents du service public... Cédez ou partez, mais quand vous partez, cédez avant!
– Maxime Switek : L'opposition gronde. Les "gilets jaunes" maintiennent les manifestations demain. Les lycées commencent à être bloqués, quelques facs aussi. Les routiers annoncent des manifestations, ainsi que les agriculteurs. Pression maximale. L'Elysée recule encore. Confidence faite d'abord à des journalistes de franceinfo. Les hausses de taxes sur les carburants ne sont pas repoussées. Elles sont purement et simplement annulées. F.de Rugy le confirme sur BFM.
– Ces 3 augmentations de taxes qui étaient prévues au 1erjanvier 2019, elles sont annulées pour l'année 2019. Il n'y a pas d'entourloupe. Le président, je l'ai eu ily a quelques minutes, m'a dit que les gens avaient l'impression qu'il y avait une entourloupe.