logo Le moteur de recherche de la télé

C à vous


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 0h25 sur France 5

– Maxime Switek : L'opposition sérieusement rhabillée par A.Ventura. La République en marche en perdition, sur CNews, c'est une des autres images de la semaine. La députée LREM E.Fajgeles sèche sur une question de "gilets jaunes".
– A combien s'élève le SMIC aujourd'hui?
– Je vais vous dire... Vous me posez une colle.
– Vous vous rendez compte! Et après, vous dites que vous êtes représentative du peuple!
– Je sais que c'est difficile de vivre avec le SMIC.
– Restez assis.
– Non, je quitte le plateau. Madame la députée ne sait pas à combien est le SMIC.
– Maxime Switek : Gros coup de chaud. La députée a expliqué avoir été menacée de mort Pendant ce temps-là, les réunions s'enchaînent à l'Elysée. C'est acté, le pouvoir va reculer. Moratoire de 6 mois sur l'augmentation des taxes sur le carburant. C'est E.Philippe qui l'annonce mardi.
– 3 mesures fiscales devaient entrer en vigueur le 1erjanvier prochain: la hausse de la taxe carbone, la convergence de la fiscalité du diesel avec l'essence, et pour les professionnels, ce qu'on appelle le GNR. Je suspends pour une durée de 6 mois ces mesures fiscales.
– Maxime Switek : E.Philippe obligé de faire marche arrière. Mais les "gilets jaunes" en veulent plus.
– S'ils font un pas en arrière, c'est qu'il peut y en avoir un autre.
– Tout le monde parle de carburant mais il n'y a pas que ça.
– Je ne vois pas l'intérêt de ne pas faire des choses définitivement et de se poser pour faire de vraies mesures.
– Est-ce que ces annonces vont apporter de la nourriture aux personnes qui ont faim? Est-ce que ça va apporter de la chaleur aux personnes qui ont froid? Je ne crois pas.
– Maxime Switek : Les "gilets jaunes" continuent de mettre la pression, y compris sur le chef de l'Etat. Nous sommes mardi soir. Le président vient en toute discrétion au Puy-en-Velay. La préfecture a été incendiée lors d'une manifestation samedi dernier. Il est venu voir les fonctionnaires. Le bruit court la ville que le chef de l'Etat est là. Bronca à sa sortie. DEMISSION! Le fils de pute, il est venu en plus!
– Maxime Switek : Voilà pour cette bronca.
– Karine Le Marchand : J'ai très peur que ça empire quand on va mettre la retenue à la source en janvier.