logo Le moteur de recherche de la télé

C à vous


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 0h25 sur France 5

– Vous pourrez réagir. Un sujet qui a tout écrasé sur son passage: les "gilets jaunes". Tout commence en haut des Champs-Elysées, samedi dernier.
– On part sur une révolution. Les gens en ont plus que marre. Sirènes de police.
– Marchons, marchons...
– Maxime Switek : Un samedi encore plus violent, plus tendu que le précédent. La preuve avec cette caméra embarquée avec les forces de l'ordre. Une pluie de pavés et de projectiles en tous genres. L'Arc de Triomphe saccagé. L'intérieur du monument est mis à sac. Des scènes de désolation qu'E.Macron découvre le lendemain matin, avec C.Castaner. Le président constate y compris sur sa popularité. DEMISSION!
– Maxime Switek : Des sifflets mêlés à quelques applaudissements. Mais le président se tait. Pas de déclaration publique, juste quelques images avec ce déjeuner, lundi, avec des CRS. Lundi, c'est E.Philippe qui est envoyé au charbon. Il enchaîne 28 rendez-vous à Matignon avec tout ce que le pays compte comme partis d'opposition. 28 rendez-vous et chacun imagine être le porte-voix L'opposition accable le Premier ministre et le président. Coup de gueule de l'éditorialiste de RTL, A.Ventura.
– Chez les opposants politiques, c'est le festival des cons, pardonnez-moi. Le pouvoir est raide mais eux sont particulièrement tordus. Ça suffit! F.Ruffin, vous faites honte à la République en disant que Macron finira comme Kennedy. On est à la limite de l'incitation au meurtre. Mélenchon et M.Le Pen, main dans la main, qui n'en finissent pas d'appeler à des élections anticipées pour essayer de récupérer les marrons du feu... C'est minable. Ça suffit! F.Hollande, vous qui avez été, je crois, président, et qui vous amusez à souffler sur les braises pour vous venger d'E.Macron, passer de président à pompier pyromane, ce n'est pas très glorieux. D'une manière générale, ça suffit, les socialistes qui ont mis en place la taxe carbone et qui donnent des leçons à tout va. Ça suffit! L.Wauquiez, d'appeler à un référendum sur les promesses de Macron. On attend des hommes politiques qu'ils s'opposent, mais sérieusement et de manière responsable.