logo Le moteur de recherche de la télé

Météo


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 0h10 sur France 3

– S. Davant : Quelle chance d'avoir un parrain aussi talentueux! Un petit refrain peut-être avec Julie au micro?
– Je chante très mal!
– Je suis tombé pour elle...
– Je n'ai d'yeux que pour elle...
– P. Obispo : Et Eugénie...
– S. Davant : "L'Ile aux oiseaux", on salue tous nos amis bordelais!
– P. Obispo : Tout le monde du bassin d'Arcachon! Où il y a des choses qui se passent!
– S. Davant : On va parler d'un autre défi, le défi Solex. Des défis physiques mais aussi des défis mécaniques. On va partir dans le Cher, dans un petit village quasiment au centre de la France. On va rejoindre le départ de cet événement...
– Oui, un défi original, 24 heures de Solex! A la tête de ce défi, quelqu'un qui y a pensé, qui est un habitué, qui fait un défi fou toutes les années... C'est quoi le programme?
– On va essayer, et on va même y arriver, de partir d'ici jusqu'au plateau télé du Téléthon en Solex. Cela représente 250 km et on est 12.
– Vous ne pouvez pas aller au-delà de 35 km/h!
– Oui, on joue le jeu.
– Vous êtes tous des passionnés...
– Dans notre association, on fait des courses de Solex en endurance. On a ressorti les machines d'époque pour le Téléthon.
– Vous le faites pour une petite fille qui s'appelle Amélie, qui va donner le départ...
– Oui, notre objectif, c'est le Téléthon, c'est aussi l'aventure humaine et ensuite c'est pour Amélie, c'est notre mascotte.
– Je vais la rejoindre... Elle est atteinte de la myopathie de Duchenne. Bonsoir Amélie... C'est parti! Dans 24 heures, ils sont avec vous!
– C. Féraud : Merci à eux, on les attend. Merci aux organisateurs de ce défi qui ont offert un Solex qui est dans la galerie, il est mis aux enchères.
– P. Obispo : J'en ai eu un comme ça...
– C. Féraud : Comment les téléspectateurs peuvent devenir propriétaires de ce Solex?