logo Le moteur de recherche de la télé

Sur la pointe des pieds


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 4h40 sur France 2

– J'ai dit: oh non, pourquoi ? Ben c'est pas grave. Tant qu'il est là, ça me va.
– Ouais, c'est bien, ça. Et le fait qu'il ait un fauteuil, ça t'a fait quelque chose ?
– Ben, tant qu'il va bien, je m'en fiche.
– Le fauteuil, c'est pas un souci pour toi.
– Non. Je l'aide, et puis voilà.
– Moi, je trouve que Matéo, depuis toujours...
– Il m'a toujours aidé.
– Par exemple, j'ai remarqué, au parc, un truc très sympa de la part de Matéo. Comme il sait que, pour toi, courir, c'est plus difficile, je l'ai toujours vu t'attendre. Et c'est un des rares copains qui, systématiquement, pense à ça. Et je trouve ça vachement cool. C'est vrai.
– Et toi, Rubens, ça te fait quoi d'avoir un pote qui conçoit... C'est important, dans votre amitié ?
– Ouais.
– C'est ça qui préserve l'amitié. C'est ça.
– Généralement, les enfants craquent dessus, avec ses grosses roues.
– C'est tout-terrain ?
– Pas tout à fait. Si on dit "tout-terrain", j'imagine dans quel état on va le retrouver.
– Bien !J'ai une bonne sensation.
– Fais attention, regarde.
– Enfin on peut discuter côte à côte. D'habitude, Maman, elle est comme ça. Là, on pourra discuter, "lalala, t'as des trucs à me dire". T'es comme Odilon, qui a passé son permis ce matin.
– C'est un enfant qui marche, puis qui marche moins bien, moins facilement, ou plus. Il a connu les 2. C'est du courage. Et une intelligence incroyable. Rubens, par exemple, qui réclame l'arrivée d'un fauteuil électrique, imaginez la réflexion qu'il a, pour un enfant de son âge. Se dire "je suis fatigué, je constate, j'admets que je peux être fatigué, "j'admets qu'il existe quelque chose qui peut me rendre service". Vous pouvez rajouter 20 ans à son âge, pour avoir une telle réflexion et un tel protocole pour arriver à ça. Dites à un adulte de 30 ans "ce serait mieux que tu sois "sur un fauteuil". Eh bien ça va mettre du temps.
– Le bâtiment est là. Nous, on doit aller... Regarde avec ton doigt. On va en D1.
– Ou derrière ? Je pense que c'est plus... Il me semble que c'est plus ce couloir.
– Le garage, il est là.
– D'accord.
– Donc le grand bâtiment...