logo Le moteur de recherche de la télé

Les chemins de Jeanne


diffusion le samedi 8 décembre 2018 à 1h05 sur France 2

– Jean-Pierre et Paul-Henri se sont un peu effondrés, au moment de l'entrée. Il y a eu, après que Jeanne est entrée, ce réflexe de se serrer, un peu comme au rugby. Et c'était la force de la famille qui reprenait immédiatement le dessus, et qui va nous porter.
– Qu'est-ce qui vous manque le plus de Jeanne, aujourd'hui?
– Ça dépend des moments. La relation avec Jeanne était physique. Surtout le soir, au moment du coucher. Y a un vrai manque physique. Y a encore le réflexe d'aller vers sa chambre pour s'occuper d'elle. Il y a aussi ce manque d'échange intellectuel qu'on avait avec elle, en permanence, OUÎ.
– Elle me manque physiquement, Sa voix me manque. Mais je sais qu'elle est très bien, que c'est très doux, que les religieuses ont pris le relais avec beaucoup de douceur. Mais les réflexes sont tellement ancrés en nous, que tout nous manque. Elle est partout.
– Vous me disiez tout à l'heure qu'elle vous a fait un cadeau en faisant ce choix. On a du mal à imaginer que ce soit un cadeau, car vous souffrez de son absence.
– Je pense que beaucoup de parents se reconnaîtront dans mes paroles. Pour tout parent, l'angoisse, c'est de se dire... C'était une question de Valentin quand il était petit. Il demandait si c'était lui qui devrait s'occuper de Jeanne quand il serait grand. S'il nous arrive quelque chose, que va-t-il se passer ? Elle nous a fait ce cadeau.
– Merci à tous les deux cette nuit, avec nous. Jeanne ne regarde pas la télé ?
– Je voudrais juste ajouter : merci à toi. Tu as été d'une fidélité rare.
– Je suis encore là, c'est pas terminé !
– Merci pour ton soutien.
– On embrasse Jeanne à travers les ondes, elle continuera le combat contre la maladie, à sa manière, dans les prières. Elle compte sur le pouvoir de la prière. Merci ! Ne l'oublions pas, le Téléthon, c'est deux jours par an. Soudés dans l'épreuve, les familles montrent une détermination sans faille. A nous de montrer que nous sommes avec eux, et sans attendre, il faut composer le 3637, ou se connecter sur telethon.fr Notre soirée continue avec un documentaire qui retrace les 60 ans de l'Association française contre les myopathies, à travers le combat de Yolaine et Jean de Kepper.