logo Le moteur de recherche de la télé

Khéops, mystérieuses découvertes


diffusion le samedi 1er décembre 2018 à 15h55 sur France 5

capture
– Ironie de l'histoire, du pharaon Kheops, on n'a retrouvé ni statue, ni trésor. On ne connaît de lui qu'une minuscule figurine en ivoire, alors qu'il a légué le plus imposant des monuments antiques. Un paradoxe qui a alimenté pendant des siècles la quête de pièces secrètes. Cette tombe énigmatique n'a été ouverte qu'en l'an 833 par un calife féru Salima Ikram, égyptologue basée en Egypte depuis 30 ans, s'est plongée dans les récits des historiens arabes de l'époque.
capture
– Voici l'entrée de la grande pyramide. Elle n'a pas toujours été là. Au 9e siècle, le calife Al-Ma'mûn voulait rentrer dans les pyramides. Mais à l'époque, elles étaient recouvertes de calcaire blanc et brillant. Il avait eu vent de rumeurs disant qu'à l'intérieur, il y avait des cartes du monde, toutes sortes de trésors. Pas seulement de l'or et de l'argent mais des objets magiques.
– Ils ont percé un tunnel en allumant des feux pour chauffer la pierre et en lançant du vinaigre pour faire exploser le calcaire. Une technique connue par les anciens Egyptiens. Après des mois d'efforts, ils ont trouvé un couloir descendant 30m sous terre, menant à une 1re chambre. Là, ni sarcophage, ni trésor à la mesure de l'exceptionnel tombeau.
Ils ont continué leur exploration et découvert un autre couloir menant à une autre chambre, vide, elle aussi. Ils ont baptisé cette pièce "chambre de la reine", imaginant sans doute que le roi Kheops avait réservé cette pièce pour son épouse. A la lumière de leur torche, ils ont ensuite exploré la grande galerie, haute de 8m et longue de près de 50m.
capture