logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclone catégorie 6 : le choc des tempêtes


diffusion le dimanche 11 novembre 2018 à 0h40 sur W9

– Un acte terroriste ? Le F.B.I. est dessus. Je me consacre à réparer la panne.. *..avant la tempête. Et la presse ? Je leur dirai qu'un virus tenace a planté nos systèmes informatiques. Que les urgences manquent de carburant, mais que tout va bien. Une pointe d'humour en pleine crise ? J'apprécie. Je vous envoie Becca. On se tient au courant. Mitch, Shirley Abbott Je la prends dans mon bureau.
– J'ai vu le président. Les fédéraux vous aideront quels que soient vos besoins. *Ils ordonnent à Lexer d'arrêter ses centrales nucléaires. J'ai appelé des compagnies d'éléctricité,.. aucune ne peut nous en fournir. Greater Midwest n'en fournit pas via Western Interconnect ? Non, mais on pourrait se connecter. Si vos lignes sont trop faibles, elles ne résisteront pas. Le problème, c'est le temps. *La tempête arrive sur Chicago.. en début d'après-midi. *Je vais voir. Je vous rappelle dès que j'ai des infos. Entendu. Je lui ai dit qu'on s'en occupait. Les autres compagnies ont leurs propres clients à satisfaire. Los Angeles a-t-elle passé la nuit dans le noir ? Des incendies ont privé l'Utah et l'Arizona d'électricité. Ce qu'il propose est très risqué. Si ça se passe mal, les lignes grilleront.. et d'autres réseaux dans le pays pourraient sauter. Mais les 3 millions de vies en jeu à Chicago valent bien.. une prise de risques. Tonnerre Tu tiens le coup ? La nuit a été longue. Plus pour toi que pour moi. Et ta famille ? J'ai parlé à Jane quand elle allait chercher les enfants. C'était avant la panne. Depuis, rien. Je suis sûre que ça va. Pour la conférence... Que diras-tu ? On va résoudre le problème, etc. Mais ne me demande pas de défendre le programme de Lexer. J'en fais mon affaire. C'est parti. Ça va, tu tiens le coup ? Je tourne à l'adrénaline. Oui, moi aussi. Et quand on n'en aura plus ? On se relaiera pour tenir l'autre éveillé. Ça y est, les voilà.
– M. Benson... Brouhaha On arrive, laissez-nous passer.
– Vous n'auriez pas pu éviter.. la panne en prenant les mesures requises ? Une seconde ! Laissez-nous arriver. Nous avons tous eu une nuit difficile.