logo Le moteur de recherche de la télé

Crète, enquête sur les derniers Minoens


diffusion le dimanche 11 novembre 2018 à 1h05 sur France 5

– Qui était ce Peuple antique 7 Et pourquoi a-t-il disparu ? Cet ensemble de vestiges s'étend sur l'antique territoire crétois. Au coeur du complexe : une chambre luxueusement décorée et dotée d'un mystérieux trône sculpté dans la pierre. Cette chambre est entourée de 1 500 pièces, toutes reliées par un ahurissant labyrinthe de couloirs. A l'époque, des colonnes de 3m de haut soutenaient 4 étages. A quoi servait réellement ce complexe ? Ce chef-d'oeuvre de l'ingénierie antique a-t-il inspiré mythes et légendes ? Les Grecs pensaient que Cnossos avait appartenu à un roi qui avait emprisonné une bête féroce dans un mystérieux endroit: le labyrinthe de Dédale. La bête terrifiante était une créature mi-homme, mi-taureau, appelée Minotaure. Selon l'archéologue K. Christakis, les clés pour comprendre l'origine de ces mythes se trouvent dans les vestiges de Cnossos.
– C'est une des plus grandes prouesses techniques de l'histoire de l'architecture antique.
– Pourquoi Cnossos a-
– il donné naissance au mythe du labyrinthe ? Kostis étudie les indices cachés dans la structure.
– Ce réseau complexe de chambres, de couloirs, de balcons, donne l'impression d'être dans un labyrinthe.
– Au sous-sol, on trouve un impressionnant dédale de couloirs et de recoins étroits sur des centaines de mètres. On pourrait facilement s'y perdre. Sur les murs, dissimulés sous une couche de plâtre, on retrouve de mystérieux symboles gravés dans la pierre à travers tout le palais. Ces inscriptions pourraient-elles dévoiler les secrets de cet étonnant labyrinthe ? Ce dédale a-t-il inspiré le mythique labyrinthe du Minotaure ? Kostis pense que la complexité architecturale de Cnossos a beaucoup influencé les mythes et les légendes.
– On se trouve dans cette zone. Cet ensemble occupe la majeure partie de Cnossos. que ressemble un labyrinthe.
– Le symbole d'une arme, gravé par ses bâtisseurs, pourrait expliquer d'où le labyrinthe tire son nom.
– Là, on voit les lames d'une hache à double tranchant gravée dans la roche.
– Les Grecs appelaient cette arme un labrys. Des siècles plus tard, alors que les Grecs régnaient sur la Crète, ils se sont peut-être inspirés de ces symboles pour donner son nom au palais.