logo Le moteur de recherche de la télé

Alerte sous les tropiques : avec les gendarmes de Guyane

Enquête d'action


diffusion le samedi 10 novembre 2018 à 0h00 sur W9

– Là, vous avez une table de levée. Donc c'est... Ce qui permet aux garimpeiros de commencer à filtrer la boue, les alluvions. De commencer à récupérer, au fond de la table, les paillettes. Les garimpeiros utilisent ce type de tapis sur la table et c'est ça qui leur coûte relativement cher. La table, ils la font eux-mêmes. Ils ont redébité quelques arbres de la forêt, ils la refont. Ce qui leur coûte cher, c'est ce matériel qu'ils doivent faire venir. Soit du Suriname, du Brésil ou du littoral.
– Pour éviter que les garimpeiros réutilisent leur matériel après le départ des gendarmes, la table de levée est détruite. Et les tapis qui coûtent si cher sont incendiés. C'est un ordre de l'Etat français. On est en mission militaire. Quant au moteur, il faut carrément utiliser des grenades antichars.
– Ca, c'est un pot thermique.
– Une sorte de grenade chimique. Le but, c'est de les rendre inopérants. Sachant que les garimp' sont très doués pour réparer. Donc il faut vraiment utiliser ces grenades thermiques, qui vont faire fondre l'acier, pour rendre le corps totalement inopérant.
– D'accord.
– Mais malgré nos efforts, ils ont énormément dé temps, ils sont assez doués dans le bricolage. Donc ils arrivent quand même à réparer des choses que nous, on croit vraiment hors d'état de nuire, quoi.
– Ces grenades thermiques font fondre n'importe quel acier. Prévues pour mettre hors d'état de nuire des chars d'assaut, ici, elles trouvent une tout autre vocation, avant leur mise au rebut.
– Mise à feu.
– Tout le monde est au courant. Même ceux qui ont rien à voir. (Musique de tension)
– Une fois le matériel hors d'état, Nicolas change maintenant de secteur. Direction le campement des garimpeiros, leur base arrière pour exploiter l'or. Sur le chemin, un autre garimpeiro est repéré par 2 hommes de Nicolas.
– Bah alors 7 Qu'est-ce que tu fais ?
– La vigilance est maximale. Ils ne savent pas à qui ils ont affaire. L'homme est peut-être dangereux. L'homme parle en portugais.
– Ouais, 0K. "Ta bom, ta bom". Ouais, 0K. Tourne-toi. OK, bouge pas. Enlève...