logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 10 novembre 2018 à 1h20 sur TF1

– Mais Susie saura-t-elle apprécier ses efforts ?
– Ça y est, j'ai rangé et nettoyé du sol au plafond.
– Où sont les chaises pliantes ?
– Derrière les cartons.
– C'est pratique, il faut tout déménager pour les prendre. Je fais comment quand j'ai des gens à dîner ?
– Il y a déjà 8 places en bas.
– Ah, 8 invités, c'est mon maximum...
– Je les remets devant.
– Mes bottes en caoutchouc, elles sont où ?
– Dans le carton. Tout est marqué dessus.
– Quand il pleut, je dois tout ouvrir ?
– Tu les utilises ? Il y avait des toiles d'araignées.
– C'est fait en dépit du bon sens. C'est ma faute. J'aurais dû te laisser avec Marion.
– En temps normal, j'aurais claqué la porte. Mais Marion n'attendait que ça. Grand-mère me poussait dans mes retranchements pour voir comment j'allais réagir. Je devais reprendre la main. Pour ça, j'avais ma petite idée.
– Le lendemain, Julia se lève aux aurores pour mettre son plan à exécution.
– T'es bien matinale, Julia.
– Vous qui connaissez grand-mère, qu'est-ce qui lui ferait plaisir ? Elle rouspète sur moi.
– Ce qui lui ferait plaisir... Laisse-moi réfléchir. Là, comme ça, je vois pas.
– Même pas une petite idée ?
– Ah, si ! Retape le bureau de son mari. On a dû le couvrir d'un drap. Elle ne veut pas s'en séparer, elle y tient beaucoup.
– J'espère y arriver avec mes 2 mains gauches.
– C'est facile. Tu ponces, tu ponces, et quand c'est lisse, tu passes le vernis. C'est rien du tout. J'aurais dû le faire mais j'ai du boulot.
– Merci. Et pas un mot à qui que ce soit.
– Je serai muet comme une tombe.
– La remise en état d'un meuble, c'était pas dans mes cordes. Mais j'étais décidée à le faire bien, quitte à me réveiller avant tout le monde. J'allais me faire des ampoules mais le bureau retrouverait son éclat et grand-mère serait ravie.
– Pendant 2 jours, Julia rénove le bureau en secret. Mais elle a une très mauvaise surprise.
– J'étais désespérée. Quelqu'un avait saboté mon travail. Ça pouvait être que Marion. J'aurais jamais cru qu'elle irait jusque là. C'était une sale méthode. Si j'avais tout raconté à grand-mère, elle m'aurait pas écoutée.