logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 10 novembre 2018 à 1h20 sur TF1

– De quoi tu parles ?
– De tes penchants pyromanes.
– Tu parles ! Evite les accidents à mamie Susie. Je préférerais qu'elle reste sereine.
– T'es la petite-fille idéale.
– J'ai jamais dit ça.
– Bonjour, Pierre.
– Ne vous chamaillez plus, votre grand-mère va arriver.
– On se chamaille pas.
– Bien sûr que non.
– Votre grand-père serait heureux de vous voir ensemble. Je retourne au jardin. A tout à l'heure.
– Je me serais bien passée de revoir Marion. On a toujours été comme chien et chat. Mais depuis notre cohabitation, on ne se parlait plus. Elle avait été insupportable. Elle faisait rien, ne payait rien. Le jour où elle avait failli foutre le feu en laissant le fer à repasser, je l'avais mise à la porte. Je me demandais pourquoi grand-mère nous avait réunies.
– Susie a convoqué ses 2 petites-filles. Julia et Marion vont bientôt apprendre pourquoi.
– Vous avez pris votre temps pour venir. Vous êtes venues à pied ?
– Je bosse, tu sais. Mais t'as de la chance, je fais le pont.
– Moi, j'avais des exams. Les étudiants, ça travaille aussi.
– Surtout quand on change tous les 2 ans.
– Tout le monde n'a pas une vie bien rangée.
– Si ce que j'ai à dire ne vous intéresse pas, dites-le.
– Vas-y, je t'écoute.
– Je vous ai fait venir pour vous annoncer que je pars m'installer sur la Côte d'Azur.
– Excellente nouvelle.
– Tu vends la maison ?
– Justement, non. Je fais une donation de mon vivant. Ça évite de tout donner J'ai vu avec votre père. Je vous lègue la maison. Mais vous êtes incapables de vous entendre. Et je ne veux pas vendre la maison.
– Vendre, c'est hors de question.
– On est bien d'accord. Je laisserai la maison à celle qui s'en occupera le mieux. Vous êtes invitées à passer quelques jours ici. Vous êtes devenues des adultes. Je veux apprendre à mieux vous connaître et après, je déciderai. Je saurai vite laquelle d'entre vous est la plus méritante.
– J'étais sous le choc. J'ai toujours adoré cette maison. On y passait toutes nos vacances, gamines. Il était hors de question que je la laisse à Marion. Je m'en occuperais mieux qu'elle. Je devais tout faire pour gagner ce défi.