logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 10 novembre 2018 à 1h20 sur TF1

– Ici, les bus roulent à l'énergie verte. Les bâtiments sont construits avec des matériaux respectueux de l'environnement.
– Bonjou r.
– Bonjour. Comment ça va ?
– Bien, et vous ?
– Et forcément, les commerçants respectent l'engagement du prince en proposant des produits locaux.
– La viande vient des fermes alentours, sur la terre appartenant au duché de Cornouailles.
– Vous avez déjà rencontré le prince Charles ?
– Oui, il est venu au magasin une fois. Il est venu et c'est plutôt chouette.
– Et qu'est-ce qu'il a acheté ?
– Il n'a rien pris mais on lui a donné de la viande pour qu'il goûte.
– Qualité de vie, infrastructures, gestion de la ville... Poundbury est considérée comme une réussite.
– C'était important pour lui de montrer que ses idées peuvent fonctionner au 21e siècle. Il est très fier de ce projet. C'est son concept à lui et c'est ce à quoi il s'est consacré ces dernières années, jusqu'à le voir se réaliser. Je crois que Poundbury, c'est un des projets les plus importants de toute sa vie.
– Mais la vision du prince Charles dépasse les frontières de son duché. Acclamation Depuis quelques années, c'est lui qui tient les cordons de la bourse de la famille royale. Pas de dépenses inutiles. La monarchie est resserrée, seulement représentée par les héritiers directs, comme ce jour-là, lors du jubilé de la reine. Une petite révolution.
– C'est sa vision pour le futur. Il ne veut plus d'une famille royale étendue. Ce qu'il voulait dire, c'est : voici votre reine, mais ça, c'est le futur de la famille royale.
– Le prince Charles veut que la monarchie soit réduite, rentable, avec un bon rapport qualité/prix et qu'elle ne soit pas accusée de gaspiller l'argent public.
– Charles, grand argentier de la couronne, a aussi fait une multinationale. Riche propriétaire foncier, il investit dans l'immobilier, des restaurants, et possède sa marque de produits bio. Sa fortune est estimée à plus de 400 millions d'euros.
– A l'inverse de sa mère, qui s'est jamais occupée des questions financières, le prince Charles est un businessman redoutable, très et très attentif à la diversification des produits.