logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 10 novembre 2018 à 1h20 sur TF1

– Il est au pouvoir depuis plus de 32 ans et il est connu pour avoir violé les droits de l'Homme à plusieurs reprises.
– Un énième bad buzz pour Kanye West, qui suscite déjà la polémique depuis qu'il s'affiche très proche du président Donald Trump.
– Nous sommes amis. C'est un mec bien.
– Depuis quelques mois, le couple multiplie les apparitions à la Maison-Blanche et continue de faire part de ses ambitions politiques.
– Kanye West a dit qu'il avait une ambition sérieuse d'être président aux Etats-Unis. C'est pas des paroles en l'air. Après, savoir s'il ira jusqu'au bout, c'est autre chose.
– Même Kim Kardashian laisse planer le doute lors d'une interview il y a quelques mois. vous présenter ?
– Il ne faut jamais dire jamais.
– L'incroyable famille Kardashian-West se prépare-t-elle pour une course à la Maison-Blanche ? Faut-il les prendre au sérieux ?
– J'adore ce gars.
– C'est gentil.
– Le 11 octobre dernier, le président américain Donald Trump reçoit dans le Bureau ovale l'un de ses plus fervents supporters, Kanye West.
– Les réunions du président ouvertes à la presse sont généralement réservées aux dignitaires des pays étrangers ou aux politiciens de premier Médiatiser ce meeting, c'était inhabüueL
– Ce jour-là, une déclaration du rappeur va faire l'effet d'une bombe.
– Kanye, c'est un futur candidat ?
– Ça se pourrait bien.
– Seulement après lui, en 2024.
– Je suis content d'entendre ça.
– Si la presse n'a retenu que ça, le président et le rappeur s'étaient pourtant réunis pour discuter d'un sujet sérieux. La réforme carcérale, qui intéresse particulièrement le clan West-Kardashian. En mai dernier, Kim avait été la première à pousser les portes de la Maison-Blanche.
– Elle a soigné l'esthétique. Elle était habillée tout en noir. Elle n'a pas voulu se faire remarquer par son physique. Mais vraiment parce qu'elle avait un message à faire passer.
– Son objectif : demander la grâce d'une détenue.
– Kim Kardashian était très investie dans la libération d'Alice Johnson, une femme condamnée à perpétuité pour son implication dans un crime lié à la drogue.