logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 10 novembre 2018 à 1h20 sur TF1

– Je t'ai apporté un vaisseau spatial. Le même que celui de Thomas Pesquet. D'habitude, je le garde toujours à côté de mon lit. Là, j'aimerais qu'il soit près de toi. Je m'en veux de... de pas avoir réussi à t'empêcher de prendre le bus. C'est ma faute si t'es à l'hôpital. J'aurais dû venir avec toi. Peut-être que j'aurais pu te protéger. Mais moi, j'aime pas les voyages scolaires. J'aurais pas dû penser à ça. Non, je... J'aurais dû penser au fait qu'on aurait été ensemble. C'est ça, le plus important. Je veux pas que tu meures comme Lola. Parce que tu vas me manquer. Beaucoup. J'aurais dû écouter Lola, aussi. Et t'embrasser sur la bouche et pas sur la joue. Même si c'était agréable, normalement, c'est... c'est sur la bouche. J'espère que tu vas te réveiller parce que... j'aimerais bien encore t'embrasser. J'en ai très envie. Et j'espère... que toi aussi, tu en as envie. *-J'ai trouvé 135 résultats. Votre recherche... "Cadeau de Noël sympa et pas cher"...
– Entrez. Qui c'est ? Mathias, c'est toi ?
– Comment tu m'as reconnu ?
– Ton parfum.
– Désolé, je voulais venir avant. J'étais trop mal, je suis désolé.
– Non, t'es obligé de rien. 'Je te jure, je voulais venir te voir, mais j'y arrivais pas.
– Jess." est-ce que .
– Chut.
– Je peux t'embrasser ?
– T'inquiète pas. Soraya va s'occuper des courses. Tu peux m'apporter des vêtements propres ? J'ai plus rien. C'est gentil. A tout à l'heure. Qu'est-ce que vous faites là ?
– On doit interroger le Dr Chardeau.
– C'est pas déjà fait ?
– C'est la procédure. Vous inquiétez pas.
– Vous pouvez plus vous passer de moi ?
– Samuel Chardeau, j'ai un mandat d'amener contre vous.
– Je suis pas responsable de l'accident.
– Qu'est-ce que tu fais là ?
– J'arrivais pas à dormir. Je pensais que toi non plus.
– Personne t'a vu ?
– Non, j'ai vérifié. Il y a personne.
– Désolée pour Olivier. C'est pas contre toi.
– Je m'en fous d'Olivier. Si tu veux bien, je serai là avec toi.
– C'est vrai ?
– Oui. Un vrai pot de colle.
– Quand j'ai dit que je t'aimais plus...
– Je t'ai menti. J'ai jamais arrêté de t'aimer. Jamais.
– Moi aussi, je t'aime.