logo Le moteur de recherche de la télé

C à vous la suite


diffusion le samedi 10 novembre 2018 à 1h20 sur France 5

– Mireille Mathieu : Interpréter l'hymne russe. J'étais très fière. Je vais vous expliquer. J'étais invitée à assister à la Coupe du monde de football. C'était extraordinaire et très bien organisé. J'aime le foot. Je suis 100 % pour la France. On a gagné! Vive la France!
– A.-E.Lemoine: Vous pouvez chanter "On a gagné"?
– Mireille Mathieu : Vive Mbappé, Griezmann! Je les connais! Je connais tout le monde! J'ai été invitée par un personnage important de la Douma, qui est un ami. C'était merveilleusement organisé. J'étais avec le public russe. J'ai chanté l'hymne russe. On ne les donnait pas gagnants et ils sont allés jusqu'au bout. Ils ont été extraordinaires. J'aime ce peuple russe. J'avais des places pour assister à la finale. Comme j'étais à Prague, je n'ai pas pu. Je suis rentrée tard, mais j'étais devant mon poste de télé, debout, chantant "La Marseillaise".
– A.-E.Lemoine: On imagine bien
– Mike Ruggieri : Parmi les grands classiques, il y a ceux de C.Aznavour. Il vous a écrit de nombreux textes. Vous avez chanté avec lui à de nombreuses reprises. Vous pensez beaucoup à lui?
– Mireille Mathieu : Grand monsieur. Il incarnait la chanson française dans le monde entier. Bien qu'il ne soit plus là, par ses chansons et ses textes, il est dans le coeur de tous les Français et du monde entier. Ce sont des textes extraordinaires. Il abordait tous les sujets: la vie, la mort, l'amour et l'homosexualité. Il le faisait avec élégance et finesse. "Comme ils disent" est une chanson qui m'émeut car ily a une élégance... Toutes ses chansons! Quand on lui a rendu hommage, je me disais que cette chanson était sublime. La suivante était sublime! Chaque chanson est un bijou, un petit film, une pièce.
– Mike Ruggieri : Parmi vos duos, ily avait celui-ci en 1972.
– Mireille Mathieu : Retrouver un peu du mois d'août sur tes lèvres...
– DE PARIS DANS TES YEUX... PRENNE FORME ET RELANCE NOTRE AMOUR UN PEU FOU...
– Mireille Mathieu : Pour que tout recommence...
– A PARIS, AU MOIS D'AOUT...
– A.-E.Lemoine: On aime le décor parisien.
– Antoine Genton : Autre disparition, ily a un an, celle de J.Hallyday.