logo Le moteur de recherche de la télé

C à vous


diffusion le samedi 10 novembre 2018 à 0h25 sur France 5

– On a peut-être quelques surprises.
– A.-E.Lemoine: Quel est le programme?
– Maxime Switek : Nous allons passer en revue l'actualité de la semaine. Vous pouvez réagir quand bon vous semble. Essence, retraite, Pétain: le chemin de croix d'E.Macron. D.Trump magicien de la politique. Et puis, ce soir, c'est un peu "Retour vers le futur".
– Le Premier ministre E.Balladur est arrivé sur place ily a quelques heures. A Nouméa, nos envoyés spéciaux.
– Maxime Switek : Soit c'est un scoop, soit c'est une boulette! On le verra dans un instant. D'abord, un chemin de croix. E.Macron a toute la semaine Une semaine loin de l'Elysée. Visite dans l'Est et dans le Nord pour rendre hommage aux soldats de la Première Guerre mondiale. Le président au contact des Français. Le souci est qu'à chaque étape, il a eu droit à un accueil un peu rude. 1re séquence à Verdun sur l'essence.
– Le cadeau que vous nous faites d'un côté, vous nous le reprenez doublement de l'autre.
– Non! Je ne suis pas d'accord avec vous.
– Le carburant, c'est atroce.
– Maxime Switek : "Le carburant, ce n'est pas bibi." E.Macron promet de faire un geste pour ceux qui sont obligés de beaucoup rouler pour aller au boulot. Sauf qu'en face, ily a J.Mouraud, automobiliste bretonne. Son coup de gueule a été vu par quasiment 6 millions de personnes. On est autour de la barre des 6 millions.
– J.Mouraud: Le nombre de vues, c'est le curseur de la colère, en France.
– A.-E.Lemoine: C'est à la mesure de la grogne?
– J.Mouraud: C'est à la mesure de ce que vivent les Français d'en bas, ceux dont on ne parle pas, ceux qu'on cache. Le 17 novembre, je peux vous dire que ça va être de grande ampleur. C'est immense, ce qui se prépare. Une vague citoyenne, ce n'est pas rien.
– Maxime Switek : J.Mouraud et d'autres appellent à manifester contre la hausse du prix des carburants le 17 novembre. Vous en serez?
– Olivier Minne : Si c'est pour faire plaisir, je veux bien!
– A.-E.Lemoine: Vous roulez dans un 4x4 qui consomme beaucoup?
– Olivier Minne : Je n'ai pas de voiture.
– Eugène Leclercq : Pareil, je suis à pied.
– Olivier Minne : Je suis en solidarité avec les automobilistes.