logo Le moteur de recherche de la télé

Défense légitime ?


diffusion le mardi 16 octobre 2018 à 20h55 sur France 5

capture
– Mesdames, vous pouvez entrer.
– Mais à l'ouverture des débats, Kévin et les filles de Dany Coutre apprennent qu'ils n'ont pas le droit d'y assister.
– L'avocat est là, donc c'est à lui de le faire.
– C'est bizarre, non ?
– Oui. On reçoit une convocation et, au final, on n'a pas le droit d'y aller.
– J'aime pas que les gens nous jugent sans qu'on soit présents. C'est pas normal. C'est là où tout va se passer. Je comprends pas qu'on soit pas dans la pièce. C'est inacceptable. A chaque fois que je passe, vu que j'en ai gros sur la patate, je m'excuse auprès de la partie civile tout le temps. Auprès de ses enfants, surtout.
capture
– Les débats ont duré une heure.
– Chacun a débattu sur la question juridique. L'avocat général a demandé le renvoi devant la cour d'assises. Il n'a pas soutenu l'ordonnance de non-lieu et a demandé à ce que le parquet général prenne notre position en décidant que l'affaire passé aux assises. Délibéré le 10 avril.
– Ouais.
– D'accord.
– Bettina et Tiphaine ont mal compris leur avocat. C'est l'avocat général qui réclame que l'affaire passe aux assises, mais ce sera au juge de décider. Le verdict est attendu dans un mois. Kévin estime, pour sa part, que la partie est perdue.
– Il ne faut pas plus s'inquiéter que ça. Et si on va devant la cour d'assises, je plaiderai l'acquittement.
– Il cherchera pas à comprendre.
– Inutile de tirer des plans avant. Un délibéré sera rendu, et à partir de ce moment-là, on avisera.
– C'est clair que t'enlèves quelqu'un de ma famille... Je me mets à leur place aussi. C'est des humaines.
– A Nice, étrangement, aucune manifestation de soutien pour le bijoutier. Depuis la diffusion de la vidéo, les avocats d'Anthony Asli, le braqueur décédé, ont marqué des points. L'avocat de Stephan Turk semble moins confiant.
– Vous disiez que vous aviez beaucoup à perdre dans cette affaire.
– Oui, parce que c'est la distorsion qu'ily a entre l'opinion publique et le droit. A savoir que l'opinion publique s'attend à un acquittement qui paraît évident, alors qu'il est loin de l'être.
capture