logo Le moteur de recherche de la télé

Défense légitime ?


diffusion le mardi 16 octobre 2018 à 20h55 sur France 5

capture
– La légitime défense, c'est pouvoir dire : "J'ai tué en état de légitime défense." Dans ce dossier, l'accusée ne reconnaît déjà pas avoir tué. On nous dit Que c'est parti au cours d'une bagarre. On ne reconnaît pas avoir tué Donc comment peut-on plaider la légitime défense si sur le principe d'avoir commis un meurtre,
– Ça vous aurait arrangés qu'elle dise : "Oui, j'ai tiré."
– En tout cas, ça ne nous aurait pas dérangés parce que les choses auraient été établies. Ne pas avoir voulu tirer ne veut pas dire qu'on ne l'a pas fait.
capture
– Il se peut qu'au final,
– Oui, elle a volontairement tiré.
– C'est la confusion. Fatiha peut-elle sortir libre de son procès ? La loi ne prend pas en compte l'historique des violences qui expliquerait que, face à son mari armé, la peur était telle qu'elle a eu une réaction peut-être démesurée. Pourtant, dans cet immeuble, elle a affronté le pire.
– La plupart du temps, j'emmenais et je récupérais les enfants à l'école parce qu'elle avait peur de sortir. Elle ne sortait qu'accompagnée. Elle osait pas sortir seule. Quand elle le voyait, elle avait peur qu'il la tue. Il tapait à coups de hache dans la porte. Quand on tape dans une porte avec une hache, c'est pas pour dire à sa femme qu'on l'aime ou qu'on s'excuse. Il s'en foutait qu'il y ait des voisins qui voient tout ça. Une fois, il l'a attrapée par les cheveux et l'a mise par terre. Un voisin les a séparés. Le jour où elle a été violentée avec un vase, elle s'est réfugiée chez moi. Elle avait peur d'y laisser sa peau.
– Il faut toujours replacer l'acte criminel, un passage à l'acte, dans son contexte, dans son passé, dans la psychologie des gens, pour savoir ce qui l'a provoqué. J'ai considéré qu'Alexandra Lange avait, grâce à la séquence historique qu'elle avait vécue, soit ces séries de violences qui s'étalaient depuis des années, elle a pu considérer qu'il allait la tuer quand il l'a étranglée.
– Mais chaque affaire a ses spécificités et chaque magistrat a une sensibilité différente.
capture