logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le samedi 7 avril 2018 à 16h50 sur France 2

capture
– Vont-ils, à leur tour, lui faire un mauvais coup?
– P.-J.Chalençon: Bonjour, madame.
– Sylvie: Bonjour.
– P.-J.Chalençon: Comment vous appelez-vous?
– Sylvie: Je m'appelle Sylvie.
– P.-J.Chalençon: Enchanté. Vous avez un coeur!
– A.-C.Verwaerde: Gros comme ça.
– P.-J.Chalençon: Qu'est-ce que vous nous avez amené de beau?
– Sylvie: Un carton à dessin composé de planches, dessinées par monsieur Saint Laurent en 1967. Les planches retracent l'histoire de la Vilaine Lulu.
– F.Cases Bardina: Combien d'exemplaires?
– F.Cases Bardina: C'est marqué.
– P.-J.Chalençon: C'est le 189. La Vilaine Lulu s'admire devant sa psyché.
capture
– Sylvie: C'est une bande dessinée pour adultes.
– Juliette Cohen : Ah oui... Ily a du...
– Austin Morel : C'est trop sympa.
– Sylvie: Elle fait beaucoup de bêtises.
– A.-C.Verwaerde: On reconnaît bien son style.
– Sylvie: Tout à fait. La dernière page, c'est la table des matières. Vous avez toutes les planches
– Juliette Cohen : Qui va ouvrir le bal pour la petite Lulu?
– P.-J.Chalençon: Je vais vous en offrir 50 euros.
– Juliette Cohen : C'est très généreux!
– P.-J.Chalençon: Il faut bien commencer par quelque chose.
– Sylvie: Il y a un début à tout.
– Austin Morel : Je vais dire 80 euros.
– P.-J.Chalençon: 130.
– F.Cases Bardina: 240.
– Sylvie: C'est un objet qui... Il devrait plaire à quelqu'un passionné par Y.Saint Laurent. On est dans l'air du temps.
– P.-J.Chalençon: J'ai connu monsieur Saint Laurent. J'ai eu la chance de travailler pour lui pour les défilés de mode. J'aime beaucoup ce qu'il fait. C'est un grand monsieur.
– F.Cases Bardina: Le problème, c'est que, Pierre-Jean, c'est pour lui. Moi, c'est pour tenter de vendre. Je sens qu'il accroche.
– P.-J.Chalençon: Non, non...
– Sylvie: Une réédition a été faite Ils étaient vendus 550 euros.
– P.-J.Chalençon: Ils étaient signés par Saint Laurent.
– Austin Morel : Julien n'a pas encore parlé.
– F.Cases Bardina: Je vais m'arrêter. Vous êtes tous les 2.
– P.-J.Chalençon: Ça commence à devenir intéressant.
– A.-C.Verwaerde: Vous n'avez pas le coeur qui palpite?
capture