logo Le moteur de recherche de la télé

Toqués de cuisine

Grands reportages


diffusion le samedi 16 décembre 2017 à 13h30 sur TF1

capture
– Comme au Japon ? Hein ?
– ITADAKIMASU.
– Durant 2 semaines, elle va suivre des cours de cuisine particuliers.
– T'as pris la moyenne valise ?
– Ouais.
– J'ai la grosse. Avec ce qu'on doit ramener... Mets ça là. Alors, on va mettre... Vas-y. La petite dans la grande. On va mettre les affaires dans la petite pour avoir qu'un bagage.
– Reste à caser les cadeaux de l'élève à ses futurs professeurs, les meilleurs produits français.
– Du piment d'Espelette. Les Japonais adorent. J'ai pris aussi de la fleur de sel de Guérande. J'ai pris des cornichons, ça fait comme des "tsukemono". Au Japon, ils connaissent pas le cornichon français. Mets bien entre les vêtements pour pas que ça casse. Si c'est bien tassé, ça casse pas.
– Ça va tenir dans la valise ?
capture
– Oui. On va tout caler. Normalement, ça va rentrer.
– Dans moins de 24h, Catherine va débuter son immersion culinaire au pays du Soleil levant, un voyage qui lui réservera quelques surprises.
– Et voilà. En japonais
– On arrive.
– Oui, il y a pas ça en France.
– Au Japon, Catherine découvrira des ingrédients insoupçonnés.
– On dirait du bois, pas du poisson. Et c'est dur.
– C'est l'aliment le plus dur au monde.
– C'est délicieux. Ça a un goût de poisson fumé, mais fin, délicat. C'est excellent.
– Qu'est-ce qu'on ferait pas pour rendre les gens heureux et leur donner de l'appétit !
– Colette, à 64 ans, va faire une démonstration de son talent en préparant un repas pour 300.
– Allez, go. C'est parti ! Musique rétro Tintement de cloches
– La petite Robe noire. Et mon nouveau Black Perfecto. Guerlain. Cloches, cris
– Pour Catherine, l'aventure commence dans les rues d'Osaka. *Musique rythmée
– Regarde, ils font exactement le même mouvement. Ils sont trop contents. Les vacances commencent. C'est la joie, l'énergie... Ça met le sourire. On est plein d'énergie. Et c'est génial, c'est beau, animé.
– Super. Génial. C'est top.
– Osaka, "le ventre du Japon", foisonne de restaurants et de stands de nourriture à emporter. Pour Catherine, c'est un paradis.
– Ah, il y a des gyoza. Merci beaucoup. C'est super de se balader en mangeant.
capture