logo Le moteur de recherche de la télé

Les grands du rire


diffusion le samedi 16 décembre 2017 à 13h30 sur France 3

capture
– Je n'suis pas Mes faux pas me collent à la peau. Faut pas croire ce que disent les journaux. Je n'suis pas un héros. Pas un héros.
– UN HEROS.
– Mes faux pas me collent à la peau.
– Faut pas croire ce que disent les journaux.
– Ce parcours d'une idole à travers les âges parce qu'il a été idole toute sa vie. Il choisissait ses chansons lui-même.
– Ça a démarré avec C.
Aznavour qui hébergeait J. Hallyday. Aznavour lui reprochait d'avoir les chansons "Da dou ron ron", etc. Il lui a conseillé de prendre des chansons à texte. Johnny lui a demandé de lui en écrire une. Et Charles Aznavour a écrit " Retiens la nuit". C'est une chanson dans un sketch d'un film, "Les Parisiennes". Dans le sketch de Marc Allégret écrit par Vadim, il y a Johnny Hallyday et Catherine Deneuve.
capture
– Il a modifié son expression vocale. "Retiens la nuit", c'était une voix douce, romantique.
– Catherine Deneuve est sous le charme.
– C'était à l'opposé du rock'n'roll.
– Il a montré qu'il était dans le bon son. Il pouvait tout chanter. Il avait une voix qui savait s'adapter. Et c'est Johnny qui avait choisi ça.
– On n'a jamais chanté ensemble.
– Tu as de belles bottes.
– Il y a une fermeture Eclair.
– C'est toi qui as écrit ça pour Sylvie. La plus belle pour aller danser.
– Oui. Elle te serrait de près. Ce soir, elle sera la plus belle pour aller danser avec toi.
– Avec moi. Pour mieux évincer toutes celles que j'avais tenues dans mes bras.
– Oh là là, il et ily en a. Je veux lui donner le souffle qui manque à sa vie. Dans un premier cri de bonheur. Et cueillir ce soir le printemps nouveau de ses jours. Et l'amour en mon coeur.
– Tu avais aussi écrit une chanson pour moi. Pour nous deux, jusqu'à la fin du monde. Retiens la nuit, pour nos coeurs, dans sa course vagabonde. Serre-moi fort contre ton corps. Il faut qu'à l'heure des folies, le grand amour raye le jour.
capture