logo Le moteur de recherche de la télé

Les Z'amours


diffusion le samedi 16 décembre 2017 à 6h30 sur France 2

capture
– Je lui ai dit: "Non, vas-y, on reste là." Mais il est parti sans moi. Je me suis réveillée en pleine nuit, il était pas là. A son retour, je me suis vengée.
– Qu'avez-vous fait? Je l'ai laissé sonner à la porte 30mn dans le froid. Et quand il est venu dormir, il avait pas bonne haleine, j'ai pris le tube de dentifrice, et dans la bouche.
– Pendant qu'il dormait?
– Oui.
– Il nous l'a raconté.
– C'est la bonne anecdote. Aude ?
– Le coup du baptême de sa nièce. J'étais pas très bien, et il m'a dit: "Je dois faire honneur "à la famille, je dois aller au baptême de la nièce."
– C'est où ?
– En Irlande.
– Bonne réponse, c'est ça, l'anecdote.
– Je suis gentille, t'as le droit à un bisou quand même.
– Vous lui en voulez encore ?
capture
– Oh oui.
– Un peu.
– C'était bien ?
– Elle a pas arrêté de m'appeler, de m'insulter.
– J'ai pourri son baptême. "Tu m'as laissée là, je fais pas partie de la famille."
– 47 appels.
– Sa mère m'envoie un texto : "Il est triste, il pleure." "Je m'en fous, il m'a laissée là."
– Il venait de prendre un râteau avec une irlandaise, donc il était un peu triste. Jean-Philippe ?
– C'est quand...
– Oui, c'est Florence.
– Pardon. Quand j'ai quitté ma région natale, je suis allée sur Paris avec ma valise, après avoir quitté mon emploi.
– Cosette.
– Je suis allée chez lui, mais quelques heures après, il n'était pas disponible. Il n'avait pas fait le deuil de sa petite amie, doncje suis repartie
– C'est la bonne réponse.
– C'est quoi ? Montre-moi.
– Imaginez maintenant. Vous suggérez à votre chéri d'acquérir une concession funéraire. Afin que le jour venu, vous reposiez en paix, l'un à côté de l'autre. Sa réaction ? Réfractaire ? "Ça m'angoisse, de parler de ça." "Très bien, profitons-en pour souscrire un contrat obsèques." Caustique ? "Je vais devoir te supporter même dans l'au-delà." Caustique, inspiré, réfractaire ?
– Réfractai re.
– Regardons ça. Eh ouais !
– Ouais.
– Pas envie d'en parler.
– Inspiré ? Réfractaire ?
– Ah oui. J'ai pas envie de parler de ça.
– Oui, c'est vrai. Pardon.
– C'est trop tard. Dites-moi, Charline.
capture