logo Le moteur de recherche de la télé

Taratata 100% live


diffusion le vendredi 15 décembre 2017 à 22h30 sur France 2

capture
–  Nagui : C'est la période après "Le lac"?
– J. Doré : Oui, juste avant que la tournée commence. Je me suis amusé à faire cette petite carte postale et puis en studio à réarranger la chanson de Gainsbourg.
– Nagui : Enorme succès mérité en tournée avec, entre autres...
– Un soupir se dessine sur le Porto-Vecchio. Immortelle, assassine, te voilà sortie des flots. Je ne pleure pas, je nage dans le murmure des vagues. J'ai oublié ton nom et ton corps sur la plage.
capture
– Nagui : "Porto-Vecchio"... Tu pourrais nous offrir une chanson de ton album maintenant?
– J. Doré : Oui, avec plaisir.
– Nagui : Ce que tu veux...
– J. Doré: Ilya parfois ce type de moments, on dit "qu'est-ce que tu aimerais que je fasseî", comme si ce n'était pas prévu, alors qu'en fait c'est tout le temps prévu. Alors que là, ce n'est pas prévu, je n'ai pas du tout répété ce moment-là! D'une certaine façon, c'est ce que j'avais essayé de te confier quand j'avais eu la chance de fêter les 25 ans de "Taratata", à savoir que le spectacle vivant, c'est suffisamment rare dans cet écran-là pour qu'on se dise: "Et si là on faisait un petit quelque chose comme ça, à brûle-pourpoint?!" C'est ce qui fait la force de "Taratata".
Ce n'est pas du tout prévu, donc j'ai le choix, j'ai une guitare?
– Nagui : Absolument. Je t'en prie. Fais ce dont tu as envie...
– La lumière est Les nuages et le spleen ont tatoué ma peau. Je ne pars pas, je nage
– Nagui : Merci!
– J. Doré : J'ai cette immense chance aujourd'hui d'accompagner Eddy qui m'a invité pour faire ce duo-là, et la découverte de sa musique, qui est plus qu'une découverte mais un vrai choc générationnel, vous allez entendre très vite parler de son travail, c'est quelqu'un qui écrit extrêmement bien...
Il a accepté d'ouvrir mon concert à Bercy le 20 décembre etj'ai hâte que vous entendiez son travail...
capture