logo Le moteur de recherche de la télé

Amour, gloire et beauté


diffusion le vendredi 15 décembre 2017 à 9h35 sur France 2

capture
– Oui. Oui. Si seulement...
– Quoi ? Dis-nous.
– J'aurais aimé ne jamais avoir entendu ce que tu as dit à Bill. Tu sais, que tu l'aimais toujours. Difficile de ne pas y penser. Tes paroles résonnent en permanence dans ma tête. Mais ça passera.
– J'aimerais ne jamais avoir prononcé ces paroles qui t'ont blessée.
– BiIl a raison. Je vais me rétablir petit à petit. Oui. L'alcool, ma dépression... Je compte sur ton aide. T'es d'accord ?
– Dis-moi quoi faire.
– Eh bien, j'ai surtout besoin d'être rassurée. Par toi évidemment, mais aussi par Bill.
– Tu sais que tu as toujours eu mon soutien.
– Oui, je sais. Mais il n'est plus question de soutien. Ce dont j'ai vraiment besoin, c'est d'être rassurée.
capture
– Tu veux des garanties.
– Je n'aurais pas à vous demander ça si je n'étais pas si fragile.
– On te donnera autant de garanties que tu voudras.
– Cela va sans dire. Katie, arrêter de boire est un engagement personnel.
– Je n'ai pas besoin de leçon sur la sobriété. Mais puisqu'on parle d'engagement, j'ai besoin de savoir que je peux compter sur ma soeur sans craindre qu'elle me trahisse. Et toi, j'ai besoin de savoir que tu m'es fidèle et que tu es dévoué envers notre famille.
– Tu n'as pas à poser la question. Tu devrais le savoir.
– Et toi ?
– Je serai toujours là pour toi, Katie. Tout ce que je veux, c'est te savoir heureuse, en bonne santé et en sécurité.
– J'aimerais te croire.
– Tu le peux, tu verras. Je te suivrai pas à pas, comme je le faisais quand nous étions petites.
– Oh, on dirait que le plat est prêt.
– Tu vois cette photo ? J'ignore comment ça s'est produit, mais j'ai entendu le bruit de la nature. Ensuite, je t'ai vue avancer doucement vers moi.
– Tu m'as vue, moi?
– Oui. Je distingue pas encore bien ton visage, mais je me souviens d'avoir été là.
– C'est merveilleux. J'espère que ça t'a pas trop fatigué. Tu as mal à la tête ?
– Non. Tu te rends compte, je suis en train de recouvrer la mémoire.
– Oui, tu l'espères. Seulement, il n'y a encore aucune certitude. Chéri... Comme toi, je souhaite évidement que tu retrouves la mémoire.
– T'as peur que je sois déçu si elle revenait pas.
capture